facebook-f twitter

Evolution de la situation de la pêche au bar en mer d’Iroise ?

Nouvel avis du Comité International pour l’Exploitation de la Mer sur la ressource en bars.

Le 13 février 2018 j’interrogeais Stéphane TRAVERT, Ministre de l’agriculture et de l’alimentation (QE n°5304) sur la situation de la pêche récréative au bar, notamment en mer d’Iroise, suite à la décision du Conseil des ministres de l’agriculture et de la pêche de l’Union Européenne du 12 décembre 2017, réglementant cette pêche et imposant la pratique du « no kill » au nord du 48ème parallèle. Le Ministre m’a répondu le 8 mai en précisant que, en cas de nouvel avis scientifique du Comité International pour l’Exploration de la Mer (CIEM) en 2018, il soutiendrait une évolution des mesures de gestion du stock nord de bars.

Or, le 29 juin, le CIEM a justement révisé son avis initial en considérant que le stock sur la zone pour 2018, s’élève à 880 tonnes et non « zéro » comme l’an passé, notamment par une surestimation des captures par les plaisanciers. Ainsi, il apparaît raisonnable de demander le retour à une autorisation de capture de 1 bar par jour et par pêcheur sur la zone concernée en sollicitant une nouvelle mesure auprès du Conseil des ministres de l’agriculture et de la pêche de l’UE.

C’est précisément ce que viens de faire le ministre en s’adressant à Karmenu VELLA, Commissaire européen à l’environnement aux affaires maritimes et à la pêche. voir son courrier : Peche bar nord 48 07 2018 CI 809369 Karmenu VELLA

Je me félicite de cette nouvelle et suivrai de près la réponse du Commissaire VELLA, tout en continuant mon action auprès de Stéphane TRAVERT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.