facebook-f twitter

Protection Judiciaire de la Jeunesse

Mardi 9 janvier je recevais Monsieur Dominique GUERY, Directeur Territorial de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ) pour les départements du Finistère et du Morbihan. Installée à Brest, et prochainement dans de nouveaux locaux, la PJJ assure les missions essentielles d’accompagnement, d’éducation et d’insertion des mineurs délinquants les plus en difficultés.

Monsieur GUERY a souligné que la PJJ suit aujourd’hui environ 750 mineurs délinquants sur les 2 départements, dont 90% en milieu ouvert (famille). En cas de placement hors du milieu familial en centre éducatif renforcé ou fermé, la question du manque de places se pose aujourd’hui sur nos territoires, d’où la nécessité de créer un nouveau CER dans le nord breton.

Nous avons échangé sur la situation des mineurs non accompagnés (MNA), en situation irrégulière sur le territoire, dont le nombre a considérablement augmenté sur les 2 dernières années : le besoin d’un centre d’accueil de jour pour accompagner ces jeunes et envisager des mesures éducatives est également souligné.

La PJJ travaille actuellement sur le développement de la justice dite « restaurative » comme alternative aux sanctions et peines traditionnelles en matière de délinquance des mineurs. Je suivrai avec attention cette question, comme celle des moyens humains et financiers indispensables à l’action de la PJJ, dans le cadre de la prochaine loi de programmation pour la Justice. J’ai en effet, en tant que maire, toujours été attentif à accueillir des personnes en probation pour des périodes de TIG, par exemple au sein des services techniques municipaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.