facebook-f twitter

A votre écoute

Planning des permanences décentralisées

De manière régulière, le député (ou l’un de ses collaborateurs, à savoir Yann Rabuteau ou Julie Binois) assure des permanences à Plabennec et en mairie de Saint-Pierre à Brest. Les bureaux du député étant localisés à Saint-Renan, situation relativement centrale dans la circonscription, ces « permanences décentralisées » permettent d’assurer une proximité supplémentaire pour recevoir le public.

Pour rencontrer le député dans ce cadre, il est préférable de prendre rdv en amont auprès de Nolwenn Barbier.

nolwenn.rault-barbier@clb-an.Fr – 02.98.33.02.20

Mairie de Plabennec

  • Lundi 10 septembre 2018, 9h30-12h (le 3 étant la rentrée scolaire)
  • Lundi 5 novembre 2018, 9h30-12h

 

Maire de Saint-Pierre, Brest

  • Lundi 1er octobre 2018, 9h30-12h
  • Lundi 3 décembre 2018, 9h30-12h

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

2 commentaires sur “A votre écoute”
  1. Merci monsieur le député. Ma pension du mois de fevrier est en baisse de 100,68 euros par rapport à celle de janvier.
    Tout pour les riches et plumage des retraités qui ont trimés toute leur vie poiur leurs vieux jours

    1. Monsieur,
      J’ai bien reçu votre message posté sur mon blog et je vous en remercie. J’ai bien noté votre commentaire relativement à la réforme de la CSG. Si je peux comprendre votre mécontentement, je souhaite cependant y répondre par quelques éléments. L’augmentation de la CSG de 1.7% a pour but de financer la suppression des cotisations chômage et maladie pour les salariés du privé, des mesures équivalentes pour les indépendants et une compensation totale pour les fonctionnaires. Cette réforme a été annoncée dès décembre 2016 par le Président de la République, alors candidat.
      Les retraités concernés sont ceux ayant un revenu fiscal de référence supérieur à 22 100€ environ pour un couple sans enfant (14 400€ pour une personne seule). Environ 60 % des retraités sont concernés par cette hausse de la CSG. Toutefois, parmi eux, une grande frange bénéficiera d’autres mesures en faveur du pouvoir d’achat, en particulier l’exonération de la taxe d’habitation pour 80% des français. Les foyers concernés sont ceux ayant un revenu fiscal de référence inférieur ou égal à 27 000€ pour une personne seule et 43 000€ pour un couple sans enfants à charge.
      Au total, seuls 20% des retraités verront leur pouvoir d’achat réellement affaibli.
      Nous avons bien conscience que cela représente un effort financier, mais c’est une mesure de solidarité intergénérationnelle qui permettra aux actifs de mieux vivre de leur travail. Cette solidarité n’est pas à sens unique, les actifs d’aujourd’hui cotisant pour financer les pensions de retraite. Cela permettra également un système plus juste, où le financement des assurances chômage et maladie ne pèsera plus sur les seuls travailleurs.
      Notre réforme de l’assurance chômage permettra également de donner des droits à des millions de travailleurs indépendants, commerçants, agriculteurs… qui n’ont aujourd’hui aucune protection face à ce risque. En 2018, les 1ères mesures pour le pouvoir d’achat prendront progressivement effet, pour les travailleurs, les plus fragiles et ceux qui investissent.
      Restant bien entendu à votre disposition, je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur, l’expression de mes salutations les plus distinguées.

      Didier LE GAC
      Député

S'inscrire à la newsletter

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.