facebook-f twitter

Rencontre avec le Directeur de l’Association des îles du Ponant

Les îles du Ponant : des ambassadeurs de la transition énergétique

Après mon récent déplacement sur l’île de Molène (+ d’info), j’ai accueilli ce 6 juillet 2018 à ma permanence parlementaire Denis Bredin, Directeur de l’Association des Iles du Ponant, pour un entretien sur les sujets phares de l’association.
Nous avons abordé en priorité le dossier énergétique car la transition énergétique est plus que jamais au cœur des préoccupations des îles. Consommer sur les 5 îles est aujourd’hui beaucoup plus impactant en termes d’émission de CO2 que sur le continent.
Partant de ce constat, il est vital pour ces territoires de s’affranchir au maximum des énergies fossiles.
Nous avons évoqué le programme pilote sur les plans écologique et énergétique que les îles du Finistère, non raccordées au réseau électrique continental, ont lancé en 2015. Grâce au déploiement de différents dispositifs, elles progressent et obtiennent des résultats concrets avec en perspective 100% d’énergie renouvelable. Les actions mises en place sur les trois îles ont d’ores et déjà permis une diminution des consommations de fioul de 386 700 litres de fioul par an, soit l’équivalent de la consommation de fioul de l’île de Sein pendant 1 an. Cela passe par : La réduction de la consommation d’électricité, la production d’énergies renouvelables, la pédagogie auprès des touristes et les habitants.

 

Éolien : Des difficultés persistantes

Dans cet entretien, nous avons également abordé les freins administratifs et juridiques à l’obtention de permis de construire pour de petits équipements éoliens. Implanter – même de façon provisoire – de tels équipements sur ces espaces naturels littoraux protégés est pour le moment impossible du fait, justement, des caractéristiques insulaires.

 

Priorité au solaire

De ce fait, il est essentiel d’avancer sur la source photovoltaïque. Un projet de cadastre solaire est d’ailleurs en cours.

 

Les îles ont leur « marque » de territoire

Dans le cadre de cet entretien avec le Directeur de l’Association des Iles du Ponant, il a aussi été question de la marque  « Savoir-faire des îles du Ponant »

Deux objectifs à cette marque : de la notoriété et de la mise en réseau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.