facebook-f twitter Calque 1 insta Linkedin

Energies Marines Renouvelables : Une semaine tous azimuts !

Une partie de mes activités de ces 8 derniers jours a été consacrée à des actions concrètes de soutien au développement de la filière EMR, en circonscription et à l’Assemblée nationale.

 

Lundi 15 octobre j’étais ainsi présent aux côtés de l’équipe de Sabella, entreprise finistérienne installée à Quimper et Brest, pour assister au retour et au pré-positionnement de l’hydrolienne D10 dans le chenal du Fromveur entre les îles d’Ouessant et Molène. Remise à l’eau  depuis quelques jours, l’hydrolienne est à nouveau raccordée au réseau et fournie ses premiers kilowatts pour la seconde phase de ses essais.

Je soutiens pleinement cette technologie qui contribuera, à sa mesure, à la transition énergétique et au mix énergétique de nos territoires, en particulier insulaires.

Mardi 16 à l’Assemblée nationale pendant la séance de Question au Gouvernement j’ai pu interpeller le Ministre de la Transition Énergétique et Solidaire sur la place des EMR dans le cadre de la prochaine PPE (Programmation Pluriannuel de l’Energie). Cette feuille de route est fondamentale pour fixer le cadre du développement des EMR, notamment (calendrier des appels d’offre publics par technologies, tarifs de rachat, volume de production…) tout en donnant aux professionnels, industriels, PME, développeurs, bureaux d’étude, la visibilité indispensable aux investissements et au démarrage effectif de la filière. Il s’agit également de se donner les moyens d’atteindre les objectifs fixés par la loi de transition énergétique de 2015.

J’ai ainsi pu rappeler que les acteurs de la filière EMR – qui développent et innovent pour l’éolien flottant, l’éolien posé et l’hydrolien – tirent la sonnette d’alarme. Ils ont par ailleurs été rejoints par quatre Présidents de régions. Si l’enjeu est environnemental (le rapport du GIEC est sans appel), il est aussi industrielDans sa réponse, le Ministre précise que dans les 15 jours, la stratégie énergétique pour la France sera officiellement annoncée.

Mercredi 17 j’organisais avec mes collègues députés Eric Bothorel, Jimmy Pahun et Gwendal Rouillard, et avec le soutien du Syndicat des Energies Renouvelables, une rencontre entre députés et professionnels de la filière EMR, pour échanger et comprendre les enjeux de la PPE. Ainsi de nombreux député-es toutes tendances confondues ont pu prendre conscience de l’importance des EMR dans la transition énergétique mais également que le moment de l’action est venu pour assurer cette transition. A l’issue de cette réunion différentes actions ont donc été entreprises dont un appel au Président de la République, Emmanuel Macron, pour lui demander de donner suite à ses déclarations de Quimper le 21 juin dernier et portant sur le développement des EMR.

Jeudi 18 j’intervenais dans le cadre du 9eme colloque national éolien organisé par France Energie Eolienne, à Vincennes. J’étais invité à participer à la table ronde sur le thème « l’éolien, atout des territoires en transition »,  pour souligner les opportunités de création de valeurs, d’emploi, d’attractivité dont peuvent bénéficier nos territoires du fait de l’implantation d’éoliennes terrestres  – que nous connaissons bien dans le Finistère – mais également des EMR. J’ai évoqué la problématique du « repowering » (montée en puissance des éoliennes existantes) sujet important pour les communes déjà équipées en parc éolien.

Enfin, j’ai également pu souligner à nouveau l’urgence d’agir pour une mobilisation des acteurs dans le cadre de la prochaine PPE.  J’ai aussi pu échanger avec les professionnels et exposants de cette manifestation lors de la visite des différents stands de cette 9eme édition.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vendredi 19, à Quimper, j’assistais au 70eme anniversaire du Syndicat d’Energie et Equipement du Finistère (SDEF). Initialement créé en 1948 le SDEF est aujourd’hui l’Autorité Organisatrice de la Distribution d’ Electricité (AODE) dans le Finistère et à ce titre assure de la bonne exécution des missions de service public confiées aux concessionnaires EDF et ERDF dans le cadre du contrat de concession signé le 2 mars 1993 pour une durée de 30 ans. Le SDEF est l’un des acteurs majeurs de l’aménagement du territoire dans le Finistère. Il est au service des communes du département mais aussi des usagers des services publics locaux. J’ai là encore eu l’occasion de rappeler les enjeux d’une PPE ambitieuse pour notre département et nos communes.

 

Lundi 22, à Plouzané, au cœur du Technopôle Brest Iroise, j’ai rencontré l’équipe de France Energies Marines (FEM), organisation spécialisée dans la R&D et le développement de services dans le domaine des EMR. Initialement créé en 2012, FEM est un « IEED », Institut d’Excellence en matière d’Energies Décarbonée et vise aujourd’hui le conventionnement avec l’Etat en tant qu’ « ITE » (Institut pour la Transion Energétique). L’objectif de FEM est de « rassembler les compétences de l’industrie et de la recherche publique dans une logique de co-investissement public-privé et de collaboration étroite entre tous les acteurs, pour permettre de renforcer les écosystèmes constitués par les pôles de compétitivité » (loi de finances 2015). Aujourd’hui France Energies Marines a su s’imposer comme acteur de référence de la R&D en matière d’EMR sur l’ensemble des technologies existantes ; éolien posé et flottant ; hydrolien, houlomoteur, énergie thermique des mers (ETM), maréemoteur… J’ai ainsi pu constater la diversité des technologies existantes et en devenir, la diversité et la qualité des compétences et, une nouvelle fois, la très grande qualité de l’expertise locale en matière d’EMR !

Didier le Gac avec Yann-Hervé De Roeck, Directeur Général de FEM, Kelly Cayoca, responsable opérations et qualité, Jean-François Filipot, directeur scientifique et technique et Yann Rabuteau, collaborateur parlementaire.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.