facebook-f twitter Calque 1 insta Linkedin

« Happy Blue Days »

Publication du rapport de la Team Maritime

 

Après des mois de travail et de consultations à l’initiative de ma collègue Sophie PANONACLE, Députée de Gironde, et présidente de la Team Maritime à l’Assemblée nationale,  je m’associe à la satisfaction de voir aujourd’hui publié le rapport « Happy Blue Days » qui propose 150 mesures de relance du secteur maritime au sortir de la crise sanitaire. Ainsi, il s’agit aujourd’hui de tenir compte de l’impact considérable de la crise sur l’économie du secteur maritime dans son ensemble, tout en s’appuyant sur la nécessité d’une stratégie maritime ambitieuse déjà constatée avant la crise.

C’est bien une vision partagée de l’avenir du maritime en France qui est au cœur de ce rapport et s’adresse en particulier à l’Etat, pour que soit initiée et soutenue une véritable politique maritime. Le rapport est accessible ici.

 

Ce rapport sera remis cette semaine au Président de la République et à la ministre de la Transition Écologique et Solidaire, Elisabeth Borne. Il s’accompagne également d’une lettre ouverte à Emmanuel MACRON que vous trouverez ci-dessous.

L’essentiel des auditions se sont tenues pendant la crise sanitaire, en visio conférence, et je souligne l’intérêt des participants à témoigner et proposer au bénéfice de l’économie maritime, de l’emploi, de l’innovation et de l’environnement.  Indépendamment des auditions à l’Assemblée nationale organisées par la Team maritime et auxquelles je participe tout au long de l’année, j’ai ainsi pu me joindre à la presque totalité des entretiens organisés pendant la crise.

 

 

Lettre ouverte au Président de la République :

Monsieur le Président de la République,

« Il n’y a pas de vent favorable pour ceux qui ne savent pas où aller ». Cette pensée de Sénèque est, depuis deux millénaires, toujours vivante dans l’âme et le coeur de tous les Mériens. Ce sont eux, équipiers de la communauté maritime, qui vous ont accueilli avec enthousiasme en novembre dernier à Montpellier lors des Assises de l’économie de la mer. Votre vision portée par une parole déterminée les a motivés et mobilisés.

Depuis, la pandémie du Coronavirus nous a frappés, de plein fouet avec une extrême brutalité, offensant nos libertés et blessant nos chairs. Le constat est là. L’ampleur des dommages est à la mesure de la violence des éléments que nous avons dû affronter. L’économie de la mer a été gravement touchée, aucune filière n’a été épargnée. Toutes les entreprises et leurs salariés ont été affectés.

Les crises, sanitaire et économique, nous obligent à repartir encore plus déterminés et nous contraignent à transcender nos idées et concrétiser nos projets. Elles nous permettent aussi de relever de formidables défis. Plus que jamais, le cap est de tracer une nouvelle voie qui préserve nos océans et contribue au développement harmonieux de l’économie bleue.

La communauté maritime vient de participer à un travail exemplaire qui démontre, une nouvelle fois, l’esprit d’équipage qui prévaut chez les gens de mer. Le résultat de ce travail que nous vous présentons dans le rapport « HAPPY BLUE DAYS » est le fruit d’une large concertation qui définit les contours d’une économie maritime compétitive et décarbonée.

Les filières économiques de la mer, fortes de leurs organisations professionnelles et des partenaires sociaux, les corps intermédiaires, les associations et les ONG indispensables vigies de la protection de l’environnement marin, les scientifiques engagés et les enseignants dévoués, veulent, ensemble, embrasser pleinement notre destin maritime. Les régions et les collectivités locales, sont prêtes à co-construire avec l’Etat la politique maritime de la France, dans toutes ses composantes, sur tous les territoires de l’Hexagone et de l’Outre mer.

Notre Nation dispose d’un potentiel maritime exceptionnel, aujourd’hui, largement sous-estimé. Dans le même temps, la mer offre un océan de solutions pour relever les défis de demain, aujourd’hui largement méconnu. Protéger du chômage 400 000 femmes et hommes est l’enjeu immédiat. Pour l’avenir, nous avons l’ambition de faire de la filière maritime un gisement de nouveaux emplois.

Nous faisons le choix de nous engager pleinement et nous vous proposons un plan de relance exigeant et ambitieux. Cent cinquante mesures composent le nouveau carnet de bord de la communauté maritime.

L’accélération de la stratégie maritime s’appuie sur les principes suivants :

  • Les investissements doivent permettre l’émergence d’un modèle économique plus résilient, plus protecteur et plus souverain,
  • Le dialogue social et la formation doivent permettre l’amélioration des conditions de Travail,
  • Le programme structurant de recherche sur l’océan doit permettre de conforter notre politique maritime en l’étayant sur une connaissance scientifique solide,
  • La connaissance de l’océan et la gestion durable de ses ressources doivent permettre de sanctuariser la biodiversité marine,
  • L’éducation maritime des citoyens doit permettre de provoquer une formidable envie de mer notamment pour la jeunesse,
  • La place prépondérante de la France dans les instances et négociations internationales liées au maritime doit permettre de porter haut le pavillon français.

Vous l’aurez compris, pour réussir, nous avons besoin de vous. A nouveau, les Mériens vous attendent. Ils gardent à l’esprit votre hymne à la mer : « C’est par la mer que nous aurons à repenser notre présence, notre alimentation, nos recherches mais aussi les équilibres de notre planète et nos océans. Le XXIème siècle sera maritime, j’en suis profondément convaincu ».

Convaincu vous l’êtes, convaincus nous le sommes.

Alors, Monsieur le Président de la République, faisons la traversée ensemble.

– Lundi 22 juin 2020 –
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.