facebook-f twitter Calque 1 insta Linkedin

Métiers de la pêche maritime

Pour rendre attractif les métiers de la pêche maritime, favorisons l’emploi et l’embarquement des jeunes !

Ce contenu est bloqué. Acceptez les cookies afin de le visualiser.

Le mercredi 27 septembre 2017 la Commission des Affaires Économiques de l’Assemblée Nationale a auditionné Monsieur Stéphane Travert, Ministre de l’agriculture et de l’alimentation, et l’a entendu sur la pêche maritime. J’étais présent à cette audition pour témoigner des attentes des marins pêcheurs de notre circonscription auprès desquels vous mes savez proche et à l’écoute.

Les échanges ont été riches et libérés avec le Ministre et mes collègues de circonscriptions littorales,  concernés notamment par les questions liées au Brexit et ses conséquences sur notre pêche en mer.

J’ai eu l’occasion d’interroger Stéphane Travert sur un sujet important pour rendre attractif les métiers de la pêche en mer : celui de l’embarquement des jeunes, en particulier de moins de 18 ans, sur les navires de pêche. J’ai en effet régulièrement des échanges avec des patrons pêcheurs travaillant en mer d’Iroise, qui déplorent l’inadaptation de la réglementation de l’apprentissage très dissuasive quant à la possibilité d’embarquer des jeunes de 16 ans à bord de leurs navires, alors même que la demande existe !

J’ai donc demandé au Ministre quelle place cette importante question des jeunes désireux d’embarquer à la pêche côtière prendrait dans la réforme de la formation professionnelle et de l’apprentissage, qui doit intervenir d’ici la fin de l’année. J’ai insisté sur la nécessité d’intégrer ce point dans la réforme, sans attendre.

Le Ministre partage ce constat et la nécessaire évolution de la réglementation pour faciliter l’accès au métier des jeunes marins. Il souligne que de nombreux armements sont contraints d’aller recruter des matelots à l’étranger alors que nos formations maritimes connaissent un grand succès. Il faudra donc renforcer l’attractivité de l’apprentissage en travaillant sur les conditions d’accueil et de confort des apprentis à bord, les durées d’embarquement et la sensibilisation des patrons à accepter des apprentis en formant également les maîtres de stage.

Cette volonté partagée a déjà porté ses fruits avec la publication au Journal Officiel du Décret n° 2017-1473 du 13 octobre 2017 relatif « à la protection des jeunes travailleurs âgés de moins de dix-huit ans embarqués à bord des navires« . Au titre de ce décret je me félicite de constater qu’il est possible pour les jeunes travailleurs de déroger à la durée légale du travail et à l’interdiction de travail de nuit à la pêche ; deux éléments fondamentaux pour répondre aux besoins et à la réalité du travail en mer. Bien entendu ces mesures s’accompagnent d’obligations strictes quant à la sécurité, aux conditions de travail et de repos, aux travaux interdits et réglementés ainsi qu’aux possibilités de dérogations, pour nos jeunes marins, en particulier entre 15 et 16 ans.

Je suivrai avec attention la mise en œuvre de ce texte ainsi que les autres évolutions à venir.

Compte-rendu officiel de cette audition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.