facebook-f twitter Calque 1 insta Linkedin

Début de session : un premier bilan

Édito, novembre 2017

Depuis l’élection législative de juin 2017, l’Assemblée nationale a déjà adopté  plusieurs textes clés, témoignant de la volonté de réforme de la nouvelle majorité présidentielle. Il en va ainsi -par exemple- en septembre, de  la loi organique  pour la confiance dans la vie politique ou encore de la loi  d’habilitation autorisant le gouvernement à réformer par ordonnances le Code du travail. En plus de l’actuel examen budgétaire (qui doit s’achever en décembre 2017), plusieurs autres textes ont déjà été examinés, comme le projet de loi de programmation des finances publiques pour les années 2018 à 2022, le projet de loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme, le projet de loi mettant fin à la recherche ainsi qu’à l’exploitation des hydrocarbures,…

Depuis mon élection, au-delà du travail législatif, en commission ou en séance publique, j’ai souhaité engagé de manière active, un cycle de rencontres avec les acteurs qui tissent notre territoire, aussi bien des entreprises (dans le domaine de la Défense et de la marine notamment) que des décideurs locaux de la gestion publique (directeurs des services de l’État, responsables locaux d’associations, représentants syndicaux, associations d’élus, consulaires).

J’ai par ailleurs constitué mon équipe de travail à Paris et en circonscription et installé ma permanence parlementaire à Saint-Renan, 11 rue de Kerzouar.

D’une manière générale, les entretiens pour les particuliers se font plutôt en matinée, de préférence sur rdv. Je me déplace également régulièrement dans le cadre de « permanences décentralisées ». Mes bureaux étant localisés à Saint-Renan, situation relativement centrale dans la circonscription, ces « permanences décentralisées » permettent d’assurer une proximité supplémentaire pour recevoir le public et se tiennent tous les premiers lundis du mois (9h30-12h), en alternance en mairie de Plabennec et en mairie de Saint Pierre à Brest.

Tous les mois, je me déplace par ailleurs sur le territoire, dans le cadre de journées dédiées.

Se succèdent ainsi :

  • Des journées, dites « carte blanche » qui permettent  notamment recueillir des retours d’expérience, des témoignages, du vécu de terrain.
  • Des déplacements d’une journée dans les communes de la circonscription, à la rencontre des élus et des acteurs qui font la vie économique et sociale du territoire. L’objectif est d’entretenir le lien avec les élus, de répertorier les projets locaux, de valoriser ce qui fonctionne sur le territoire de la 3ème circonscription, voire d’aider à solutionner quand cela est demandé.
  • Enfin, au travers de réunions destinées aux élus ou dans le cadre de réunions publiques à thème, j’aurai plaisir à échanger avec ceux qui font avancer cette circonscription qu’est la 3ème circonscription Brest-rural, riche autant de ses atouts indéniables que de ses forces vives.

Au-delà de ces cycles de rencontres régulières, ce blog s’adresse à vous tous. Il fait écho à mon actualité législative et doit aussi permettre de faire le lien avec le terrain.

Ce blog est donc avant tout le vôtre !

Didier Le Gac
Député

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.