facebook-f twitter Calque 1 insta Linkedin

Saint-Renan – Route départementale 67. La dernière phase de travaux finie © Le Télégramme

Après quatre phases de grands travaux, la route départementale 67, important carrefour dans le Pays de Brest, a été réouverte à la circulation ce lundi.

Ce lundi, le conseil départemental du Finistère a inauguré la route départementale n° 67 au niveau du rond-point de Ty Colo, carrefour entre Saint-Renan, Milizac et Guilers, en présence de nombreuses personnalités : Nathalie Sarrabezolles, présidente du Conseil départemental du Finistère ; Didier Le Gac, député de la troisième circonscription du Finistère – Brest Rural ; André Talarmin, président du pays d’Iroise communauté ; Jean-Luc Polard, élu à Brest-métropole ; Bernard Quillévéré, maire de Milizac-Guipronvel et délégué aux routes et aux déplacements doux pour le conseil départemental.

Étaient également présents, des élus locaux, les membres de la commission territoire et environnement ainsi que des équipes de l’agence technique départementale de Brest.

Les travaux ont consisté à sécuriser cet axe et améliorer les conditions de circulation drainant près de 15 000 véhicules par jour, dont 9 % de poids lourds. Cet axe essentiel du Pays de Brest relie Saint-Renan à la voie express RN12 via Gouesnou, et permet le contournement de l’agglomération brestoise.

Ces travaux d’un coût total tout compris de près de cinq millions d’euros sont financés par le conseil départemental du Finistère.

Une facture de plus de trois millions d’euros pour la dernière portion

Afin de ne pas créer une gêne trop importante aux usagers et acquérir le foncier, les travaux de cette route départementale ont été séquencés en quatre phases opérationnelles, incluant les déplacements de réseaux sous maîtrise des concessionnaires. Cette quatrième et dernière opération, la plus importante au point de vue des travaux a démarré en mars 2017 avec deux périodes. Depuis le 9 avril, la portion de route était fermée pour la réalisation des travaux de terrassement pour le créneau de dépassement et installer un séparateur béton pour sécuriser la circulation. Le montant de cette dernière phase s’élève à 3 065 000 € TTC incluant les aménagements paysagers prévus à l’automne 2019 (202 800 € TTC). Le centre d’enfouissement technique a participé au financement à hauteur de 250 000 €.

« La réouverture de la route au niveau de Ty Colo était très attendue par les usagers et c’est un soulagement pour nous tous après un investissement conséquent, en essayant d’occasionner le moins de gênes aux habitants de la région. Les aménagements sur cet axe devraient se poursuivre dans les prochaines années », explique Bernard Quillivéré.

© Le Télégramme du 25.06.18

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.