Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy
yellow button

À Brest comme ailleurs, Naval Énergies laisse un grand vide dans l’univers des énergies de la mer © Le Télégramme

[…] Dans un silence assourdissant, le député La République en Marche (LREM), Didier le Gac (Brest rural), s’est fendu d’un courrier adressé au Premier ministre (en visite à Ifremer au lendemain de l’annonce de l’arrêt de Naval Énergies), qu’il signe aux côtés de sa collègue et sénatrice LREM Nadège Havet et du sénateur centriste Michel Canevet. Les trois craignent que « l’émergence d’une filière naissante se trouve ainsi remise en cause ». « Il nous apparaît important de favoriser une reprise des activités de Naval Énergies, en particulier par des acteurs industriels nationaux, afin de maintenir notre compétitivité et notre indépendance en la matière. Il est regrettable que les compétences et les technologies développées au sein de Naval Énergies disparaissent ou ne relève plus d’une entreprise française », écrivent-ils. […]

Lire la suite 

© Le Télégramme du 10/03/2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Voir toutes les newsletters