facebook-f twitter Calque 1 insta Linkedin

Édito Novembre 2019 / Hommage et respect

Notre pays a été encore endeuillé par la disparition de 13 de nos soldats combattants au Mali.

Mobilisés dans le cadre de l’opération Barkhane, ils ont été victimes d’un tragique accident d’hélicoptère alors qu’ils étaient en mission dans une zone du Sahel où la présence de terroristes de l’État Islamique au Grand Sahara (EIGS) leur avait été signalée.

Ce tragique événement doit nous rappeler que notre pays est toujours en guerre contre le terrorisme et que la guerre contre les attentats terroristes sur notre sol commence à l’extérieur de notre pays.

En 2013, la France avait répondu à l’appel du gouvernement malien menacé directement par les terroristes islamistes. Depuis la présence de la France s’est renforcée dans ce territoire aidée en cela par d’autres pays européens.

Si nous ne protégeons pas militairement ces pays de la menace terroriste, c’est la sécurité de l’Europe et de la France qui s’en trouveraient davantage menacées.

La disparition de ces 13 hommes nous rappelle que tous les jours des hommes et des femmes veillent ainsi à garantir notre sécurité et celle de notre pays, au mépris du danger.

Il ne faudrait pas que ce soit seulement quand surviennent ces drames terribles que nous nous en souvenions.

 

– 26 novembre 2019 –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.