facebook-f twitter Calque 1 insta Linkedin

Filière volaille : déplacement à Plouarzel

Personnes présentes pour ce déplacement (de gauche à droite sur la photo) : Philippe Le Page (responsable commercial Sanders), André Talarmin (maire de Plouarzel), Thibault Nicolas (technicien chez Sanders), Bernard Balcon, Véronique Balcon, Didier Le Gac.

Visite d’un élevage à dimension familial

Ce jeudi 9 juillet 2020, j’étais à Plouarzel, chez Véronique et Bernard Balcon, à la tête d’une exploitation agricole familiale. Éleveurs de volaille, ces exploitants ont une production diversifiée (lait, pommes de terre), avec des perspectives de reprise, puisqu’étant bientôt proches de la retraite.

 

 

Déplacement à Plouarzel au sein d'un élevage de volaille

Échange sur la réalité de la filière avicole

Le but de cette visite de terrain était, après la période Covid, d’aller à la rencontre de ceux-là mêmes qui ont continué à nourrir le pays pendant la crise.

 

La volaille, une filière en plein développement

La consommation de viande de volaille est dynamique. En 2019, la consommation de volailles standard a augmenté en 2019 de 5 %. Cela ne s’est pourtant pas traduit par plus de production en France.

 

Plus de 50 % des poulets sont importés

Plus de 50 % des poulets consommés en France (principalement dans la restauration collective) proviennent d’opérateurs étrangers et sont produits avec des conditions d’élevage et des conditions sociales bien différentes de celles mises en place en France.

 

Reconquérir les parts de marché laissées à l’importation

Il serait pourtant préférable de se tourner vers la production locale, production qui répond à un cahier des charges exigeant, de qualité, et de traçabilité sanitaire. L’objectif est d’ailleurs que d’ici à cinq ans les principaux acteurs français de la filière volaille reprennent 10 % des parts de marché laissées à l’importation.

 

Avec Bernard Balcon, exploitants en volaille à Plourzel

 

La Bretagne, 1ère région de production de poulets

La Bretagne produit à elle seule plus du tiers de la production française de volailles (34 000 équivalents temps plein). L’enjeu de cette reconquête de ces parts de marché laissées à l’importation est donc fort pour la Bretagne, qui est la première région de production de poulets. C’est d’ailleurs le sens des aides accordées par le Conseil régional de Bretagne aux éleveurs pour accompagne l’évolution de la filière bretonne, pour monter en gamme, mais aussi pour produire le « poulet de tous les jours ».

 

Plouarzel – Le député Didier Le Gac en visite à Kerbrozel © Le Télégramme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.