facebook-f twitter Calque 1 insta Linkedin

Journée à Molène

Déplacement dans les communes

Ce vendredi 29 juin 2018, je me suis rendu sur l’Ile de Molène, dans le cadre du cycle de déplacements dans les communes de la circonscription. J’ai été accueilli par Daniel Masson, le Maire, par Michèle Squiban, 1ère adjointe et par Raymond Rocher, 2ème adjoint.

Au programme : Réunion en Mairie afin d’évoquer les projets en cours et à venir ainsi que différentes problématiques liées à l’insularité, visite sur le Ledenez de Molène pour constater l’avancement des travaux d’un ensemble de gîtes de mer, tour global de l’île et des différents chantiers.

Le chantier de la transition énergétique

Avec une population de 141 personnes, la commune de Molène est confrontée à un enjeu d’attractivité. Les travaux entrepris sur les gîtes visent justement à développer une forme de tourisme vert et à engendrer une activité entraînant un mouvement vertueux pour l’île.

La transition énergétique est également très prégnante à Molène puisque éolien et panneaux photovoltaïques sont les sujets d’actualité sur l’île. Tout comme Ouessant et Sein, Molène cherche à se passer de son alimentation au fioul et à atteindre son autonomie énergétique 100 % verte. C’est en ce sens que s’est d’ailleurs achevé la veille du déplacement, ce 28 juin, le chantier de l’éclairage public en leds. A terme, la commune vise un éclairage public alimenté via le photovoltaïque.

S’agissant de l’éolien, le maire n’a pas manqué de rappeler les freins administratifs et juridiques à l’obtention de permis de construire. Installer de petits équipements éoliens au cœur de ces espaces naturels littoraux protégés est pour le moment impossible du fait, justement, de ses caractéristiques insulaires.

À Molène, on sensibilise aussi les habitants à faire baisser et maîtriser leur consommation d’eau. Ici, plus que sur le continent, l’eau est un bien précieux.

Rencontre avec le maraîcher de l’île

J’ai eu plaisir à échanger avec Vincent Pichon qui exploite des terres dans le sud de l’île sous le nom « Terroir d’Iroise ». Il ne vend pas en direct, mais c’est lui qui achalande en légumes le magasin Proxi de Molène. Il vend également sur les marchés du Conquet et de Brest-Saint Louis. Installé depuis 18 mois sur Molène, il a une vision raisonnée de son activité et œuvre pour la collectivité à l’entretien paysager. Ses efforts donnent des résultats car non seulement les parcelles produisent, mais retrouvent également l’aspect traditionnel entourées de murets de pierres qu’elles ont pu avoir il y a plusieurs dizaines d’années. Les aspects juridiques des différents régimes propres au démarrage d’une activité agricole ont également été évoqués.

Visite de l’école

A la rentrée 2018, ce seront 8 enfants qui seront scolarisés dans l’unique établissement scolaire de Molène, 4 élèves partant en effet au lycée l’an prochain. Maintenir cet établissement – l’Ecole de la Mer d’Iroise – est un vrai défi pour la collectivité et une nécessité pour la vie sociale de l’île, comme en atteste la soirée qui se préparait. Puisque le lendemain de ma venue se tenait la fête de l’école, véritable moment de convivialité et de cohésion pour les habitants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.