facebook-f twitter Calque 1 insta Linkedin

Journée à Plouvien

A Plouvien, avec l'équipe municipale

Le cycle de déplacement dans les communes de la circonscription s’est poursuivi ce 14 septembre 2018 à Plouvien (3 774 habitants). Considérée de plus en plus comme commune péri-urbaine, Plouvien fait partie du Pôle métropolitain du Pays de Brest.

 

Le terrain, une nécessité depuis la fin du cumul

Le travail sur le terrain se justifie encore plus depuis que le non-cumul est effectif. Depuis le 31 mars 2017, le cumul de l’exercice d’un mandat parlementaire national ou européen avec l’exercice de fonctions de direction ou de co-direction au sein des collectivités territoriales et des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre est en effet interdit (Loi du 14 février 2014 interdisant le cumul de fonctions exécutives locales avec le mandat de député).

Lors de ces journées spéciales « communes » avec les élus, je rappelle qu’au-delà des sujets proprement « Défense », je suis aussi l’agriculture (car c’est le fondement de la circonscription), la mer (et l’enjeu des énergies marines renouvelables), les collectivités locales et l’emploi.

 

Quelle gestion locale demain ?

La discussion, très riche, avec le maire Christian Calvez et l’équipe municipale, a porté sur des problématiques liées à la gestion communale :

  • Le besoin d‘intercommunalité sur certains volets et le partage de compétences ;
  • Les modes de gestion des services publics locaux et le rôle du « conseil d’exploitation » ;
  • La suppression à terme de la taxe d’habitation, les attentes liées à la réforme de la fiscalité locale et plus généralement les fondamentaux de l’imposition locale (la question « à quoi servent nos impôts ? ») ;
  • Les moyens pour redynamiser les bourgs ;
  • Le très haut débit, réseau essentiel à déployer, au même titre que les réseaux classiques ;
  • La loi Littoral et les aménagements recherchés dans le cadre de la loi ELAN. Rappelons que la commune de Plouvien est la première commune en France à s’être séparée volontairement de sa façade littorale, afin de chercher des solutions pour s’exonérer de la loi Littoral.

 

Je salue d’ailleurs l’action du maire, très engagé dans l’élaboration du Scot du Pays de Brest, Scot (schéma de cohérence territoriale) qui deviendra désormais le document d’urbanisme de référence pour appliquer la loi Littoral (voir mon communiqué récent sur la loi ELAN)

Les chantiers de la commune

L’échange avec l’équipe municipale a également fait remonter les difficultés de recrutement dans le bassin d’emploi et la pénurie de salariés, tous secteurs confondus.

Ce déplacement à Plouvien a évidemment donné l’occasion de prendre la mesure des réalisations passées et futures sur la commune, comme par exemple le projet de médiathèque (qui vient améliorer encore la centralité du bourg). Livraison prévue en 2022. D’ici là, de nouvelles compétences seront certainement requises pour faire vivre cet équipement, véritable lieu de vie pour la commune.

 

Plouvien, commune agricole

Sur la commune de Plouvien, on compte une 40è d’exploitations agricoles.

Lors de cette « journée à Plouvien », je me suis rendu sur trois entreprises agricoles au profils différents :

  • D’abord la Bergerie des Abers, symbole de l’installation par la valeur ajoutée et pas par l’agrandissement. Il s’agit d’un des plus gros producteurs de Bretagne. L’exploitation fonctionne en circuit court mais dispose aussi d’un partenariat avec la GMS (Grande et moyenne surface). Je note que la filière « brebis laitières » est en phase d’organisation et que s’agissant de la bergerie des Abers, une CUMA sur le volet « découpe » a été mise en place avec d’autres producteurs.
  • Le GAEC Marchadour, producteur de lait qui exploite une race de vaches spécifique, connue pour ses apports en protéines, la « brunes des Alpes » (150 vaches). Lors de cet échange, il a notamment été question de la problématique de la rémunération des producteurs, des sacrifices consentis, du lien avec la centrale d’achat, des conditions de mise en place des OP (Organisation de Producteurs), de la transmission et de la pyramide des âges au sein du monde agricole, de la fiscalité agricole
  • La Sill (Société industrielle laitière du Léon), plus gros employeur de la commune. L’échange avec le PDG Gilles Falc’hun et le Directeur général Henri Léon a notamment porté sur la vision mondiale du marché. Le secteur du lait est un marché compliqué, du fait notamment de la volatilité des cours. Nous avons également abordé ensemble les travaux entrepris à l’Assemblée nationale, dans le cadre de la Commission d’enquête chargée de tirer les enseignements de l’affaire Lactalis. En tant que membre de cette commission dont j’ai suivi l’essentiel des travaux ces derniers mois, j’ai rappelé les propositions contenues dans le rapport d’enquête (+ d’info).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.