facebook-f twitter Calque 1 insta Linkedin

Journée « carte blanche » à la pêche professionnelle et à la récolte des algues

Le 26 octobre 2018, j’organisais une journée d’échanges réservée aux pêcheurs professionnels avec le soutien du Comité Régional et du Comité Départemental des Pêches Maritimes et des Élevages Marins (CRPMEM de Bretagne et CDPMEM du Finistère).

 

Dans le cadre des journées « carte blanche » désormais régulières sur la circonscription, je vais à la rencontre des acteurs de terrain d’un secteur ou d’une thématique d’importance pour le territoire afin d’échanger, d’écouter, d’expliquer, de comprendre et de relayer les enjeux propres à une profession dans une perspective locale mais également nationale.

Le secteur de la pêche professionnelle en mer est important dans la 3eme circonscription – comme dans l’ensemble du Finistère et de la Bretagne – avec des ports significatifs comme celui du Conquet et de Lanildut. L’activité directe de la profession ainsi que les activités dérivées génèrent richesses et emplois mais également des images fortes pour le territoire. Qu’il s’agisse de la pêche en mer ou de la récolte des algues, ces activités traditionnelles sont également tournées vers l’avenir et font l’objet de questionnements légitimes de la part des hommes et des femmes qui en vivent. Je suis donc allé à leur rencontre à un moment où l’actualité législative et le contexte européen sont denses concernant la pêche.

 

Au Conquet à la rencontre des professionnels de la pêche :

J’attache beaucoup d’importance au contact avec les professionnels, marins-pêcheurs, patrons et membres d’équipage, auprès desquels on apprend en permanence sur la réalité des métiers de la pêche. C’est pourquoi avec le soutien de Madame Annaig LARSONNEUR, elle-même marin et femme de patron pêcheur au Conquet, j’ai pu découvrir le « Kallon Island » fileyeur de Jean-Philippe VAILLANT construit en Islande et pour lequel je m’étais mobilisé, notamment auprès de la Direction des Affaires Maritimes.

Ce premier échange à bord et sur les quais a été suivi d’une présentation du volet « pêche » dans le projet d’aménagement du port du Conquet. Ce projet – que je connais bien – de création d’une digue pour sécuriser le port, son accès et ses mouillages en cas de forte houle, est en effet très attendu par tous les usagers du port au bénéfice de la partie patrimoniale, du secteur plaisance, du secteur transports de passagers et des activités de pêche. Les derniers développements du projet et les dernières études réalisées par l’Association des Plaisanciers du Port du Conquet m’ont été présentés par Monsieur Pierre CHAUCHOT, secrétaire de l’association.  J’ai également pu échanger avec Monsieur Xavier JEAN, Maire du Conquet sur ce sujet et sur l’importance économique du secteur de la pêche pour la Commune.

Toujours dans cet esprit de rencontre et d’échanges, j’animais ensuite une réunion réservée au professionnels à la salle des Renards au Conquet. A cette occasion j’avais invité Monsieur Olivier LE NEZET, Président du CRPMEM de Bretagne, et Monsieur Yannick CALVEZ Président du CDPMEM 29.  Une trentaine de marins pêcheurs avait répondu à mon invitation pour échanger sur différents thèmes d’actualités et préoccupations du métier. Ainsi, j’ai eu l’occasion de m’exprimer sur la place du régime de retraite des marins pêcheurs, affiliés ENIM, dans le cadre de la réforme prochaine du régime des retraites. La pénibilité du métier et sa prise en compte dans la future réforme été soulignée comme enjeu important.

Les échanges ont été animés autour de la formation et de la délivrance des diplômes et brevets,  mais également de la gestion administrative et financière qui s’avère être une activité de plus en plus chronophage pour les patrons-pêcheurs, aujourd’hui véritables chefs d’entreprise. Plus largement, la question de l’attractivité de la profession, de son renouvellement et de son accès aux jeunes a également été présentée comme source d’inquiétudes par les professionnels. Naturellement la question du Brexit et de ses conséquences sur le secteur a été soulevée et Olivier LE NEZET a pu rappeler les principes de fonctionnement des négociations actuellement en cours entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne. Yannick CLAVEZ a, quant à lui, pu s’exprimer sur la question des quotas, de l’obligation de débarquement ou encore des réglementations techniques opposable à la profession.

Cette réunion a été un temps fort de la journée et je remercie les marins-pêcheurs qui sont venus, nombreux, pour témoigner de leurs préoccupations et, surtout, de leur passion pour leur métier.

 

A Lanildut à la rencontre des professionnels de la récolte des algues :

L’après-midi j’ai voulu rencontrer des représentants des professions de récoltants d’algues en mer et sur le littoral pour faire un point sur ces métiers traditionnels en Iroise et ce secteur d’activités en croissance. Ainsi je me suis rendu à Lanildut, 1er port goémonier d’Europe avec près de 40.000 tonnes d’algues débarquées chaque année. J’ai été accueilli à la Maison de l’Algue sur le port de Lanildut, par Raymond MELLAZA, Maire de la commune, et  Laura PICART, Animatrice de la Maison de l’Algue. Je connais bien ce site qui offre, en partenariat avec le Parc naturel marin d’Iroise, à travers différents panneaux thématiques, une plongée dans l’univers des algues de l’archipel de Molène et permet de comprendre l’évolution des techniques de récolte et de transformation des algues. A noter que la muséographie va prochainement évoluer pour proposer notamment l’intégration de technologies digitales.

J’ai ensuite pu profiter des locaux de de la Maison de l’Algue pour échanger autour d’une table ronde, avec Monsieur André BERTHOU, Président du Syndicat Professionnel des Récoltants d’Algues de Rives de Bretagne et gérant de l’entreprise Talibreizh, Monsieur Yvon TROADEC, récoltant goémonier en mer et Président de la Commission algues au sein du CRPMEM de Bretagne, Erwan QUEMENEUR, référant algues au CDPMEM 29, Raymond MELLAZA et Jean-Noël BRIANT son adjoint.

Nous avons pu discuter de la mise en place du Cluster Algues, créé en septembre dernier par le Pôle métropolitain du Pays de Brest, en partenariat avec le Technopôle Brest-Iroise et la CCI MBO Brest et avec le soutien de l’Europe et de la Région Bretagne, afin d’accélérer la structuration et le développement de la filière algues. On ensuite été évoqués l’état de la ressource : laminaires digitata et hyperborea en mer, et petit goémon, dulse, laitue de mer, nori et haricots de mer pour la récolte à pieds, et ses débouchés : alimentation, cosmétologie, pharmacologie notamment.

En mer ou sur l’estran les algues sont une chance pour notre territoire ; j’ai pu constater que les professionnels récoltants sont conscients des enjeux de la bonne gestion de la ressource dont ils sont les premiers promoteurs et protecteurs.

 

Au terme de cette journée je retiens l’attachement de l’ensemble des professionnels rencontrés à leurs métiers, qu’il défendent, veulent transmettre et rendre attractif. Je retiens également la diversité des activités directement et indirectement liées à la pêche en mer et à la récolte des algues, et qui sont autant d’atouts économiques pour notre territoire. Je note enfin que les hommes et les femmes  rencontrés sont autant de défenseurs de l’environnement marin au bénéfice de tous.

 

Merci à eux !

Bateaux de pêche au Conquet

Chalutier Pêche professionnelle Conquet

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.