facebook-f twitter Calque 1 insta Linkedin

Rencontre avec Diwan

Pour le bon fonctionnement du réseau

Avec mes autres collègues députés bretons, Paul MOLAC, Graziella MELCHIOR, Erwan BALANANT, Yannick KERLOGOT, nous avons reçu à l’Assemblée Nationale ce mardi 19 juin 2018 une délégation de Diwan, composée de la présidente Stéphanie STOLL, la directrice, Anna-Vari Chapalain et le trésorier Yann UGUEN.

40 ans après l’ouverture de sa première classe dans le Finistère, Diwan est toujours à la recherche de conditions financières pérennes pour assurer le bon fonctionnement de son réseau d’écoles d’apprentissage de la langue bretonne en immersion.

Notre démarche commune

Un certain nombre de propositions nous ont été présentées par cette délégation comme : le renforcement du dispositif de soutien à l’emploi de salariés non-enseignants à travers les emplois aidés, le fait de rendre le dispositif forfait scolaire obligatoire pour les enfants de plus de 6 ans dont les communes ne disposent pas d’enseignement bilingue, la contractualisation des écoles dès leurs ouvertures…

Nous avons décidé de porter ces revendications et un courrier co-signé des parlementaires bretons sera adressé au Premier ministre.

Diwan en chiffres

Rappelons que Diwan, en Bretagne c’est : 4 318 élèves scolarisés, plus de 400 salariés, 47 écoles, 6 collèges et 1 lycée.

Le réseau Diwan est sous contrat avec l’Education Nationale et les enseignants sont formés et titulaires des mêmes diplômes que ceux de l’enseignement public et de l’enseignement privé. Les école suivent les programmes officiels et les élèves ont une scolarité identique à celle des autres élèves, passent les mêmes examens et participent aux mêmes évaluations.

Et je recevrai ce samedi 23 juin matin les responsables locaux de Diwan pour échanger également avec eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.