facebook-f twitter Calque 1 insta Linkedin

Signature du Contrat de Transition Écologique du Pays de Brest

Jeudi 20 février 2020 j’ai eu le plaisir d’accompagner Emmanuelle WARGON, Secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire lors de son déplacement dans le Finistère, et en particulier sur la circonscription.

C’était pour la ministre l’occasion de venir officiellement signer le Contrat de Transition Écologique du Pays de Brest (CTE),  auquel les sept intercommunalités du Pays de Brest avaient collectivement candidaté en mai 2019, dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt « Contrat de transition écologique » du Ministère de la transition écologique et solidaire. 

Les CTE ont depuis leur lancement par le Gouvernement en 2018 pour objectif de rendre plus visibles les actions des territoires tout en apportant davantage de cohérence, et de servir d’accélérateur des dynamiques existantes. Concrètement, l’Etat apportera au Pays de Brest de l’ingénierie, un soutien politique, et sa capacité à mobiliser des financements publics comme ceux de l’ADEME, de la Banque des territoires, du Grand plan d’investissement ou d’autres sources en fonction des projets, qu’ils soient publics ou privés (voir ici).

Il s’agit bien avec les Contrats de Transition Écologique, d’accompagner les collectivités qui le souhaitent dans tous les aspects de la transition écologique, y compris les mutations économiques et sociales.

 

Ainsi le 20 février au siège de l’Ifremer à Plouzané, les présidents des EPCI concernés (Brest métropole et les communautés de communes du Pays d’Iroise (CCPI), du Pays des Abers (CCPA) – présents  en tout ou partie sur notre circonscription – mais également de Lesnneven-Côtes des Légendes, du Pays de Landerneau-Daoulas, de la Presqu’île de Crozon-Aulne Maritime et de Pleyben-Châteaulin-Porzay),  ont pu signer ce CTE avec la ministre et initier l’accompagnement du territoire dans sa stratégie « bas carbone » et vers les 12 actions écologiques concrètes pour un montant de 12,9 millions d’euros engagés au service d’environ 420 000 habitants des 103 communes du territoire concernées.

Le déplacement s’est ensuite poursuivi par la visite du siège du Parc Naturel Marin d’Iroise (PNMI) situé  au Conquet, et d’un bateau de contrôle des pêches au port de Lanildut.

 

– 26 février 2020 –

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.