facebook-f twitter Calque 1 insta Linkedin

TOWT : Transport à la voile

Visite chez TOWT, défenseur de la propulsion vélique du futur

 

Lundi 29 juin je me suis rendu à Douarnenez au siège de la société TOWT (TransOceanic Wind Transport) pour y rencontrer son gérant et co-fondateur, Guillaume LE GRAND, et une partie de son « équipage ».

 

Créée en  2011 par Diana MESA et Guillaume LE GRAND, et installée initialement au Technopôle Brest Iroise – au cœur de l’innovation maritime de la circonscription – la société a ensuite jeté l’ancre à Douarnenez, où elle dispose également d’un boutique pour la vente directe des produits transportés.

« En utilisant la force du vent pour dessiner les contours d’une logistique maritime sobre en carbone, le transport à la voile offre des perspectives de développement économique et d’innovation ».

Dès l’origine TOWT affrète d’anciens voiliers de travail ou des répliques, et s’appuie sur des routes maritimes traditionnelles régionales et internationales (avec les Antilles notamment). Les produits transportés sont labellisés ANEMOS « transporté à la voile » en cohérence avec leur conditions de production : vins, bières, thés, rhum, café… issus d’une agriculture biologique ou du commerce équitable.

Ainsi, les marchandises concernées limitent considérablement les émissions de CO2 induites par leur transport.

« Un numéro présent sur l’étiquette du label donne également accès à des informations complémentaires sur le voyage du produit ».

Le Voilier-Cargo du futur :

TOWT mène une étude de recherche et développement en vue de la construction d’un Voilier-Cargo. Soutenu par l’ADEME, le projet bénéficie du Programme des Investisseurs d’Avenir. Il vise à concevoir une nouvelle génération de grands voiliers pour le transport de marchandises répondant aux critères de coût, fiabilité, capacité et vitesse. Le Voilier-Cargo moderne est un formidable vecteur d’innovation. Il permettra de mettre en application de nouvelles technologies, notamment en architecture navale, et aussi de nouveaux usages commerciaux et logistiques respectueux (d’après site de TOWT).

Ainsi 4 voiliers-cargos sont prévus  : le premier devrait être mis à l’eau en 2022.

 

Très attaché aux innovations maritimes – y compris dans les usages – je soutiens la démarche de TOWT (déjà auditionnée par le Team Maritime à l’Assemblée nationale), et assurerai le relais nécessaire auprès des autorités publiques pour faciliter le développement de la propulsion vélique dans le transport maritime.

 

 – 30 juin 2020 –

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.