yellow button

Transports et territoires : Audition du Ministre chargé des Transports par la DCTD

Jeudi 19 novembre nous recevions au sein de la Délégation aux collectivités territoriales et à la décentralisation (DCTD), Monsieur Jean-Baptiste DJEBBARI, Ministre délégué auprès de la ministre de la Transition écologique, chargé des Transports.

 

Il s’agissait de faire un point avec le ministre sur la situation des transports, routes et trains, mais également le transport aérien face à la crise sanitaire qui touche fortement tous les acteurs professionnels – compagnies aériennes, logistique ou encore exploitants des sites. Surtout c’est du point de vie des territoires, parfois très dépendants du transport aérien que notre délégation avait besoin d’entendre le Ministre.

 

Ainsi, j’ai souhaité interroger en particulier le Ministre sur la redéfinition de la carte des aéroports de demain et ses conséquences, notamment en termes de désenclavement de la Bretagne, ou plusieurs aéroports sont concernés et vont, sans doute, disparaître.

Comment accompagner les élus locaux sur le long terme dans ces changements à venir qui vont bouleverser l’accessibilité de nos territoires ?

De même j’a souhaité signaler la position difficile des CCI chargées de la gestion des sites et services aéroportuaires, comme ici, à Brest. A plus court terme c’est en effet la situation financière de nos CCI qui est menacée par la nette diminution des recettes issue des taxes aéroportuaires, directement liée à l’activité du secteur aérien.

Là encore, comment accompagner ces acteurs ?

Voir mes questions :

 

Sur ces différents sujets Jean-Baptiste DEJBBARI a confirmé que dans les territoires où plusieurs aéroports généralistes sont présents et sont de fait en concurrence, la situation devra évoluer. Pour assurer la continuité des dessertes un important travail doit être fait pour (re)définir le maillage régional.

La réponse du Ministre sur la situation du transport aérien et des aéroports :

 

Ensuite, sur les aides d’Etat, notamment aux CCI :

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

Inscrivez-vous à notre newsletter