yellow button

Oubliés du Ségur

Revaloriser les « oubliés du Ségur » des secteurs sociaux et médico-sociaux

A l’occasion du débat budgétaire, j’avais déposé un amendement relatif à l’ensemble des professionnels qu’on appelle désormais les « oubliés du Ségur ».

La publication des décrets 2022-738, 2022-741, 2022-728 du 28 avril 2022 a permis l’octroi d’une prime de revalorisation net de 183 € à compter du 1er janvier 2023 à environ 80% des professionnels des secteurs sociaux et médico-sociaux. Je m’en réjouis.

Toutefois, un certain nombre de nos concitoyens exerçant notamment des activités techniques, administratives ou logistiques au sein de ces secteurs et y représentant 20% du personnel ont été exclus de cette revalorisation. Ces professionnels qui n’ont pas ménagé leur peine durant la phase la plus critique de la pandémie de Covid-19 et dont le travail est indispensable à la réussite des tâches effectués par le personnel le plus directement exposé, se sentent aujourd’hui écartés d’un dispositif de revalorisation auquel ils peuvent prétendre à bon droit.

 

Un amendement d’appel cosigné par 26 autres parlementaires de la majorité

C’est la raison pour laquelle j’avais rédigé, dans le cadre de l’examen du PLFSS 2023 et de la 2ème partie du PLF, un amendement (télécharger l’amendement – II-143) demandant l’extension de cette prime de revalorisation à ces professionnels. Cet amendement avait reçu la signature de 26 autres parlementaires de la majorité sans évoquer même les autres amendements de collègues portant sur le même sujet.

Cet amendement a été déclaré irrecevable au titre de l’art. 40 de notre Constitution. Toutefois cet amendement constituait essentiellement un « amendement d’appel » afin de provoquer un débat sur ce sujet, débat qui n’a pu avoir lieu.

 

Mon courrier au Ministre de la Santé et de la Prévention sur la suite

C’est la raison pour laquelle, j’ai saisi, de nouveau le Ministre de la Santé et de la Prévention sur la suite donnée à la demande portée par cet amendement.

Télécharger mon courrier du 4 novembre 2022 au Ministre de la Santé et de la Prévention

 

Voir aussi :

Nouvelle rencontre avec le Médico-social

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

Inscrivez-vous à notre newsletter