facebook-f twitter Calque 1 insta Linkedin

6 semaines supplémentaires de congé maternité pour les agricultrices

Après l’alignement du congé maternité des travailleuses indépendantes sur celui des salariées, c’est au tour des agricultrices d’avoir droit au même nombre de jours de congés en cas de grossesse.

 

Une promesse de campagne

Emmanuel Macron avait promis pendant la campagne de créer « un congé de maternité unique garanti pour toutes les femmes quel que soit leur statut (salariée, entrepreneuse, intermittente, non-salariée, statut multiple, etc…), aligné sur le régime le plus avantageux ».

 

6 semaines supplémentaires obligatoires de congés

De deux semaines auparavant, la durée minimale d’arrêt de travail est désormais portée à huit semaines pour les travailleuses indépendantes et les exploitantes agricoles enceintes. Pour pouvoir bénéficier de leur indemnisation, l’arrêt devra comprendre au minimum deux semaines de congé prénatal et six semaines de congé postnatal.

 

Des indemnités pour les femmes ne pouvant pas se faire remplacer

En plus de l’allocation de remplacement maternité permettant aujourd’hui à 60% des agricultrices de se faire remplacer durant leur congé maternité, des indemnités journalières seront versées aux cheffes d’exploitation agricole étant dans l’incapacité de se faire remplacer pendant leur congé. Le niveau de cette indemnité sera le même que celui applicable aux travailleuses indépendantes non agricoles, soit 55,51 € par jour.

Cette harmonisation par le haut de la protection sociale permet ainsi à toutes les femmes de conjuguer plus sereinement vie professionnelle et projet de maternité.

 

18 juin 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.