Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy
yellow button

Accord européen sur les quotas de pêche 2021

Dans un contexte difficile pour la pêche française – et en particulier bretonne – marqué par les incertitudes liées au Brexit, je me félicite de ce premier accord obtenu au sein du Conseil des ministres de l’Union Européenne concernant les quotas de pêche et les fameux « TAC » pour l’année 2021. Cet accord ne porte que sur les stocks qui ne sont pas partagés avec les pêcheurs britanniques.

Ainsi comme le rappelle la Ministre de la mer, les niveaux de capture obtenus sont meilleurs que ceux initialement proposés par la Commission, alors que la crise sanitaire a déjà fortement impacté la filière pêche.

Voir ci-dessous le Communiqué de Presse du Ministère de la Mer du 17 décembre :

 

Accord conclu au Conseil des ministres de l’Union européenne sur les totaux admissibles de captures (TAC) et quotas de pêche pour l’année 2021
La Ministre de la Mer, Annick Girardin, et ses homologues européens sont parvenus à un accord sur les totaux admissibles de capture (TAC) et les quotas pour 2021 à l’issue de deux jours de négociations très denses avec la Commission européenne.
 
Pour sa première participation au Conseil des ministres européens chargés de la pêche, la Ministre s’est fortement impliquée pour défendre la filière de la pêche maritime française tout en préservant une gestion durable des ressources halieutiques. La filière est déjà très touchée par la crise sanitaire et par l’incertitude liée aux négociations sur le Brexit.
 
Dans ce contexte du Brexit, les discussions ont essentiellement porté sur les quotas d’effort de pêche en Méditerranée ainsi que sur les quotas des stocks du golfe de Gascogne.
 
Sur la question sensible de la réduction de l’effort de pêche en Méditerranée, la Ministre a activement mobilisé avec l’Espagne ses partenaires de la zone pour obtenir une diminution limitée et progressive du nombre de jours de pêche des chalutiers en 2021. Ce résultat permet ainsi de préserver le tissu économique et social de la filière et des territoires littoraux. Elle a réaffirmé les engagements pris dans le cadre du plan de gestion en Méditerranée à l’horizon 2025.
 
Les discussions relatives aux stocks non partagés avec le Royaume-Uni ont principalement porté sur des espèces pêchées dans le golfe de Gascogne :
 
  • Concernant le bar, la France a obtenu une augmentation de 23% du quota en se basant sur l’avis positif du Conseil International pour l’Exploration de la Mer (CIEM).
 
  • Concernant le lieu jaune, très important pour les flottilles artisanales, la Commission proposait une baisse de précaution de 30% du TAC, la France a obtenu la reconduction du TAC de 2020 pour 2021.
 
  • Concernant la sole, une baisse moindre du TAC a été obtenue, soit un quota de 3 199 tonnes au lieu de 3 158 tonnes tel qu’initialement proposé par la Commission.
 
  • Pour compenser les effets de la crise sanitaire et de la sous-activité qui s’en est suivie, la France a obtenu la possibilité pour les Etats membres d’obtenir un réexamen des quotas sur la base d’un avis scientifique.
 
Enfin, la ministre a souhaité, en dépit des incertitudes liées au Brexit, que les pêcheurs puissent continuer à travailler début 2021. Elle souhaite que les négociations puissent se poursuivre sur les stocks partagés.
 
« Je salue l’accord trouvé non sans mal sur les quotas de pêche français », déclare Annick Girardin, ministre de la Mer. « Alors que la crise sanitaire pénalise fortement les professionnels, et que le Brexit fait peser de fortes incertitudes, j’ai défendu fermement les intérêts des pêcheurs français, et de toute la filière, notamment en Méditerranée.  Le résultat obtenu est très positif pour nos entreprises de pêche, sur les territoires littoraux concernés, et respecte l’objectif de gestion durable des ressources. Je reste pleinement mobilisée pour défendre la pêche française dans le cadre des négociations qui auront lieu entre l’Union européenne et les Etats tiers. »
 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Voir toutes les newsletters

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.

Réglages des cookies

Ci-dessous, vous pouvez choisir quels types de cookies vous souhaitez accepter sur notre site internet. Cliquer sur le bouton "Enregistrer les réglages" pour appliquer vos préférences.

Cookies de fonctionnement (obligatoire)Ces cookies sont nécessaires et garantissent le bon fonctionnement ainsi que l'optimisation de notre site internet.

Cookies analytiquesCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation de notre site internet afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies sociauxNotre site internet peut utiliser des cookies liés aux réseaux sociaux pour vous montrer du contenu tiers comme YouTube et Facebook. Ces cookies permettent d’interagir depuis notre site internet et de partager les contenus du site, lorsque vous cliquez sur les modules "Partager" de Facebook, par exemple. En désactivant ces cookies, vous ne pourrez plus partager les articles de notre site sur les réseaux sociaux.

Cookies de ciblage publicitaireCes cookies peuvent permettre à notre site internet de vous présenter des publicités plus pertinentes et adaptées à vos centres d’intérêt en fonction de votre navigation sur le web. En désactivant ces cookies, des publicités sans lien avec vos centres d’intérêt supposés vous seront proposées sur notre site.

AutresNotre site internet peut utiliser des cookies tiers provenant d'autres services qui ne sont pas de type analytique, social ou publicitaire.