Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy
yellow button

Assises de l’Économie de la Mer : Des annonces attendues

J’étais présent ce mardi 14 septembre à Nice pour assister à la 15eme édition des Assises de l’Économie de la Mer : en cette période de sortie de crise sanitaire cet événement était très attendu par l’ensemble des acteurs du maritime, surtout pour voir se concrétiser l’ambition de développement de l’économie bleue portée par le Président de la République.

 

Les annonces du Président de la République en soutien à l’ambition maritime de la France :

Lors de la dernière édition des Assises, en décembre 2019, le Président s’était en effet prononcé pour un renouveau des ambitions maritimes de la France : l’économie maritime étant un des leviers de ce renouveau. C’est pourquoi, après le « Fontenoy du maritime » initié en novembre 2020 par le ministre de la mer, Annick Girardin, les attentes des acteurs étaient fortes et ces annonces très attendues. L’objectif partagé est de redynamiser et d’améliorer la compétitivité du pavillon français.

A ce titre le Président a incité à « aller plus vite » pour « refaire de la France une grande puissance maritime ». Il a rappelé que la France est la deuxième puissance maritime mondiale ; un atout qu’il faut défendre en réinvestissant pour le développement scientifique, économique et politique.

 

50 millions d’euros pour soutenir et moderniser la pêche maritime :

Il a annoncé pour cela le déploiement d’une nouvelle enveloppe de 50 millions en faveur de la pêche. Déployée dans le cadre de France relance, cette somme s’ajoute aux 50 millions d’euros déjà destinés à la modernisation de la flotte et des criées. Ces 50 millions d’euros supplémentaires permettront de renforcer et moderniser le secteur maritime, et notamment d’accélérer la transition écologique des navires de commerce.

Protéger la biodiversité marine :

Le chef de l’Etat a également défendu notre stratégie ambitieuse sur les aires marines protégées, qui vise à placer 5% des eaux françaises en Méditerranée en zone de protection forte d’ici à 2027.

Renforcer la compétitivité des ports de commerce :

Sur le plan économique, le gouvernement a lancé en janvier une stratégie nationale pour améliorer la compétitivité des ports, avec un investissement de 175 millions d’euros porté par France relance.

Prolonger les « net wage » :

Sur le plan social, le Président de la République a annoncé que l’aide à l’emploi maritime sera prolongée pour trois ans sous forme de remboursement des cotisations patronales versées à l’État par les armements français. Voir aussi mon Communiqué de Presse sur cette mesure très attendue, en particulier pour le secteur du transmanche.

Soutenir l’emploi et la formation maritime :

Une « spécialité maritime » devrait être créée au sein de Pôle emploi, afin d’améliorer le placement des gens de mer sur fond de difficultés d’embauches. Il a enfin rappelé l’objectif de doubler le nombre d’officiers sortant de formation à l’Ecole nationale supérieure maritime.

Emmanuel MACRON a enfin annoncé que dans le cadre de la présidence française du Conseil de l’Union Européenne, un colloque sur le dumping social maritime sera organisé dès le premier trimestre 2022 par le Gouvernement.

Je suis satisfait de ces différentes annonces qui doivent à présent être suivies d’effets concrets, au bénéfice de la croissance de notre économie maritime et, surtout, de l’emploi. Une partie de ces dispositions fera l’objet de débats dans le cadre du prochain Projet de Loi de Finances pour 2022 ; j’y serai particulièrement attentif.

Didier Le Gac avec Jean-Marc Roué, Président de Brittany Ferries, Nice, le 14 septembre 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Voir toutes les newsletters

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.

Réglages des cookies

Ci-dessous, vous pouvez choisir quels types de cookies vous souhaitez accepter sur notre site internet. Cliquer sur le bouton "Enregistrer les réglages" pour appliquer vos préférences.

Cookies de fonctionnement (obligatoire)Ces cookies sont nécessaires et garantissent le bon fonctionnement ainsi que l'optimisation de notre site internet.

Cookies analytiquesCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation de notre site internet afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies sociauxNotre site internet peut utiliser des cookies liés aux réseaux sociaux pour vous montrer du contenu tiers comme YouTube et Facebook. Ces cookies permettent d’interagir depuis notre site internet et de partager les contenus du site, lorsque vous cliquez sur les modules "Partager" de Facebook, par exemple. En désactivant ces cookies, vous ne pourrez plus partager les articles de notre site sur les réseaux sociaux.

Cookies de ciblage publicitaireCes cookies peuvent permettre à notre site internet de vous présenter des publicités plus pertinentes et adaptées à vos centres d’intérêt en fonction de votre navigation sur le web. En désactivant ces cookies, des publicités sans lien avec vos centres d’intérêt supposés vous seront proposées sur notre site.

AutresNotre site internet peut utiliser des cookies tiers provenant d'autres services qui ne sont pas de type analytique, social ou publicitaire.