yellow button

Baisse d’impôts : Promesse tenue !

Baisse de l’impôt sur le revenu en 2020 : promesse tenue !

Conformément à la promesse du président de la République, le Gouvernement avait inscrit la baisse du barème de l’impôt sur le revenu dans la loi de finances pour 2020.

 

Baisse de l’Impôt sur le Revenu pour 17,3 millions de ménages

17,3 millions de ménages ont ainsi bénéficié d’une baisse de leur impôt sur le revenu, pour un montant total de 5,2 milliards d’euros.
Chaque ménage a ainsi pu économiser 300 euros en moyenne en 2020.
Cette mesure d’égalité sociale, orientée vers les ménages modestes et les classes moyennes, a profité aux 12 millions de foyers de la première tranche d’impôt sur le revenu dont le taux d’imposition a été baissé de trois points.

Dans le Finistère, cette baisse a concerne 240 787 bénéficiaires, pour un montant moyen de 309 euros.

Et pour la 3ème circonscription du Finistère ?

Voir le tableau des baisses moyennes d’Impôt sur le Revenu (IR) sur chacune des 32 communes de la 3ème circonscription du Finistère.

 

80% des contribuables exonérés de taxe d’habitation

Depuis le début du mandat, le Gouvernement tient sa promesse de baisser les impôts qui pèsent sur les Français. Engagement de campagne d’Emmanuel Macron, la suppression de la taxe d’habitation concerne désormais 80% des contribuables français en 2020. Ce sont désormais 80 % des foyers qui sont totalement exonérés de taxe d’habitation. Après des allégements successifs en 2018 et 2019, cela représente 22,4 millions de foyers fiscaux épargnés par cet impôt.

+ d’info sur La taxe d’habitation : comment ça marche ?

La suppression progressive de la taxe d’habitation sur les résidences principales est donc une réalité pour la troisième année consécutive.

Cette mesure forte en faveur du pouvoir d’achat s’inscrit dans la baisse massive des impôts, engagée depuis 2017 et qui se poursuit, malgré la crise actuelle. 

baisse TH Bretagne

Pour les 20 % des foyers encore redevables, la taxe d’habitation sera réduite de 30 % en 2021 et de 65 % en 2022, avant d’être totalement supprimée  en 2023. Les foyers mensualisés peuvent d’ores et déjà moduler à la baisse leurs prélèvements. La suppression de cet impôt n’aura pas d’impact budgétaire pour les collectivités locales.  Une compensation à l’euro près garantit le maintien des ressources des collectivités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

Inscrivez-vous à notre newsletter