Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy
yellow button

Chez « DAMEN Shiprepair », à Brest

Vendredi 1er octobre j’étais au port de commerce de Brest pour visiter les installations de Damen Shiprepair, spécialiste de la réparation navale, à l’invitation de son Directeur, Monsieur Patrick RENAVOT.

 

Damen à Brest : valoriser des atouts exceptionnels

La société Damen Shiprepair (filiale du groupe hollandais Damen Shipyard) s’installe à Brest avec la reprise de la SOBRENA en 2012. Le choix de Brest était une évidence compte tenu des infrastructures existantes : 3 formes de radoub, dont une des plus grandes d’Europe (la forme n°3 avec, 420 m de long sur 80 m de large, conçue pour accueillir les plus gros navires du monde), de la situation géographique de Brest à proximité des routes de fret et de croisières, et du savoir-faire existant.

Ainsi, avec le site de Brest, Damen propose 15 chantiers spécialisés dans la réparation navale dans le monde, pour l’entretien, les arrêts techniques, l’adaptation et la conversion des grands navires de commerce. Brest se distingue avec une spécialité : les paquebots de croisière et les navires LNG (Transporteur de gaz liquéfié).

100% des navires LNG traités par Damen sont entretenus à Brest, ainsi que 90 % des navires de croisière.

La concurrence est intense sur le marché international et européen (Allemagne, Espagne, Pologne…) de la réparation navale, mais Damen Brest propose également des compétences pointues en propulsion des navires, comme pour l’entretien et la réparation des « pods » qui équipent les navires de croisière modernes.

Enfin, Damen dispose d’une capacité importante en outillage dédié (grues et machines) grâce à un atelier de plus de 5.000 mètres carrés situé à proximité directe des bassins.

Aujourd’hui Damen Shiprepair c’est 180 emplois à Brest, avec des compétences en mécanique (pont, machines), en chaudronnerie, tuyauterie et usinage.

Cette visite m’a également donné l’occasion d’échanger sur des sujets importants pour Damen et ses salariés : le plan de charge pour les mois et années à venir, mais aussi la question de la concurrence européenne et internationale, notamment du point de vue des contraintes liées au repérage de l’amiante préalablement aux interventions sur le navire (RAT). Je suis très sensible à cette question et suis notamment mobilisé auprès du Ministère du Travail sur ce sujet.

 

Avec Damen le port de Brest dispose d’un acteur important qui complète une offre compétitive portée par plusieurs entreprises industrielles, qui s’étend aujourd’hui de la construction, à l’entretien et l’adaptation, jusqu’à la déconstruction des navires.

 

En savoir plus sur Damen : ICI.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Voir toutes les newsletters