Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy
yellow button

#Coronavirus : Mesures pour le Tourisme

Le tourisme : moteur de l’économie nationale

Le tourisme est une filière stratégique : 7 à 8 % du PIB, 8 à 9 % de l’emploi salarié, 1,1 million de salariés en équivalent temps plein, 56 milliards d’euros de recettes liées au tourisme international. Du fait de l’épidémie de Coronavirus étendue sur tous les continents, et au même titre que de nombreux autres secteurs, le tourisme a été mis à l’arrêt au profit de notre sécurité sanitaire. Consommateurs et professionnels ont été contraints d’annuler ou reporter leurs voyages.

 

Plan général de soutien aux entreprises

Dans le cadre du plan général de soutien aux entreprises, environ 11,5% des dossiers déposés pour des prêts garantis par l’Etat concernent le secteur du tourisme, pour un ticket moyen s’élevant à 140 000 euros.

Voire la foire aux questions proposée par la Direction générale des entreprises (pages 88 et suivantes)

 

Le Gouvernement a publié plusieurs ordonnances

Cette législation particulière liée aux circonstances exceptionnelles comporte notamment deux mesures spécifiques pour soutenir le secteur du tourisme : délivrance d’avoir plutôt que remboursement des clients pour alléger la trésorerie de nombreux professionnels du tourisme fortement impactés, et adaptation des procédures d’immatriculation, de classement et de labellisation durant la période d’urgence.

Ordonnance n°2020-315 du 25 mars 2020 relative aux conditions financières de résolution de certains contrats de voyages touristiques et de séjours en cas de circonstances exceptionnelles et inévitables ou de force majeure

Règles de remboursement dans le secteur du tourisme

 

Bpi auprès des entreprises du tourisme

Bpifrance accompagne les entreprises avec le Prêt Tourisme, lancé en partenariat avec la Banque des Territoires en janvier 2020.
Plus d’informations sur tourisme.bpifrance.fr

 

Pratiques abusives des compagnies aériennes

Le secteur touristique européen, en plus de l’arrêt brutal de son activité qui représente 50% du tourisme mondial et 342 milliards de bénéfice, est doublement lésé par les pratiques abusives des compagnies aériennes et de leur représentant l’IATA.

En effet, en dehors de toutes dérogations au règlement européen 261/2004 instituant le remboursement comme norme en cas d’annulation, de nombreuses compagnies aériennes imposent à leurs clients et aux agences de voyages, lorsque le vol est annulé et non volé, des avoirs de durées variables. Au-delà d’un risque de non-utilisation de l’avoir par nos concitoyens qui, au moment de contractualiser leur achat et connaissant leur droit en matière de remboursement, ne considéreraient pas la possibilité de se voir donner un avoir, un réel risque demeure pour le consommateur ou l’agent de voyages en cas de faillite de la compagnie aérienne.

L’injustice est grande pour ces professionnels à qui l’on impose de garantir financièrement leurs billets d’avion lorsque celui-ci est intégré dans un voyage à forfait. Ce manque d’équité de traitement n’est financièrement pas soutenable pour la seule filière touristique et présente un réel danger pour le consommateur ayant acheté des billets « secs ».

 

100 députés soutiennent le secteur touristique

La question épineuse des pratiques – souvent abusives – des compagnies aériennes via IATA est mise en lumière par cette crise. Avec 100 députés, nous avons appelé à plus de solidarité au sein de la filière touristique.

Voir le Courrier des 100 députés, en soutien du secteur touristique, adressé à Madame Ursula Von Der Leyen, Présidente de la Commission Européenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Voir toutes les newsletters

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.

Réglages des cookies

Ci-dessous, vous pouvez choisir quels types de cookies vous souhaitez accepter sur notre site internet. Cliquer sur le bouton "Enregistrer les réglages" pour appliquer vos préférences.

Cookies de fonctionnement (obligatoire)Ces cookies sont nécessaires et garantissent le bon fonctionnement ainsi que l'optimisation de notre site internet.

Cookies analytiquesCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation de notre site internet afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies sociauxNotre site internet peut utiliser des cookies liés aux réseaux sociaux pour vous montrer du contenu tiers comme YouTube et Facebook. Ces cookies permettent d’interagir depuis notre site internet et de partager les contenus du site, lorsque vous cliquez sur les modules "Partager" de Facebook, par exemple. En désactivant ces cookies, vous ne pourrez plus partager les articles de notre site sur les réseaux sociaux.

Cookies de ciblage publicitaireCes cookies peuvent permettre à notre site internet de vous présenter des publicités plus pertinentes et adaptées à vos centres d’intérêt en fonction de votre navigation sur le web. En désactivant ces cookies, des publicités sans lien avec vos centres d’intérêt supposés vous seront proposées sur notre site.

AutresNotre site internet peut utiliser des cookies tiers provenant d'autres services qui ne sont pas de type analytique, social ou publicitaire.