Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy
yellow button

#Coronavirus : Protection des taxis sanitaires conventionnés

Avec d’autres députés (liste ci-dessus), nous avons saisi le Ministre de la Santé sur la situation des équipements de protection des taxis sanitaires conventionnés. Ces taxis, bien que sous l’autorité du Ministère des transports, ont contractualisé avec la CPAM et sont enregistrés auprès de l’ARS avec les contraintes qui s’attachent au transport de patients.

Voir le courrier au Ministre de la Santé

Voir la réponse du Ministre de la Santé

Forte exposition au risque de contamination au Covid-19

En cette période d’épidémie, ces taxis poursuivent pour autant leur activité et se trouvent donc très exposés au risque de contamination au Covid-19, comme bien d’autres soignants.

 

Un rôle crucial en zone rurale

En zone rurale, leur rôle est d’autant plus important qu’ils constituent un transport sanitaire de proximité, permettant entre autres le transport régulier des personnes sous dialyse, ou encore les sorties des services d’urgences à toutes heures du jour ou de la nuit. Lors du transport, ils doivent très souvent aider le patient à entrer ou sortir du véhicule, ce qui implique donc une proximité et un risque de contamination du patient ou du conducteur lui-même. N’ayant pas accès aux quotas de masques réservés aux soignants, les syndicats de taxis ont très vite réagi pour s’équiper de protections afin de limiter les risques de contamination.

Nous avons demandé au ministre de la Santé que les taxis conventionnés (qui participent au service sanitaire) bénéficier des quotas de masques distribués par l’Etat au même titre que les ambulanciers et VSL notamment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Voir toutes les newsletters