Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy
yellow button

#Coronavirus : Soutien aux paysagistes

Cas de la « coactivité »

Dans le secteur dit « chantier de jardins / espaces verts », les paysagistes qui assurent la continuité de l’activité économique doivent (comme les autres acteurs économiques) appliquer les mesures de protection contre le COVID-19 sur les lieux de travail.

Dans le cadre de la coactivité, l’organisation des déplacements vers les chantiers (si covoiturage) exige pour ce secteur professionnel « deux personnes par véhicule avec installation en croix (un devant/un derrière) » dit le guide. Ceci conduit les paysagiste à utiliser un camion supplémentaire afin de respecter les gestes barrières (2 salariés par camion). Le coût de la location avoisine les 1 500 € par mois (sans l’essence).

Accompagner ces entreprises qui re-démarrent leurs activités

Au-delà des nombreuses mesures déployées (tant pour les salariés, que pour les employeurs) dans le cadre de la crise sanitaire liée au Civid-19, j’ai saisi le Gouvernement pour savoir s’il serait envisageable d’accompagner ces entreprises qui re-démarrent leurs activités, afin de compenser ces nouveaux frais. Le temps de la reprise, une exonération de charges pourrait par exemple être mise en place à leur attention, car ces petites entreprises sont des plus actives pour économie locale.

 

Mon courrier au Ministre de l’Économie

Mon courrier à la Ministre du Travail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Voir toutes les newsletters