facebook-f twitter Calque 1 insta Linkedin

#Déconfinement : Visites dans les écoles de la circonscription

Dans le cadre de la stratégie de déconfinement, il a été décidé d’ouvrir les écoles et établissements scolaires, progressivement et dans le strict respect des prescriptions émises par les autorités sanitaires. Afin d’échanger sur l’organisation pratique mise en place par les équipes sur le terrain dans le respect des prescriptions émises par le protocole sanitaire nationalj’ai d’ores et déjà fait deux déplacements dans la circonscription.

 

Milizac

Je me suis rendu le 12 mai 2020 à Milizac, au sein de l’Ecole primaire Marcel Aymé. Etaient présent pour ce déplacement : le maire Bernard Quillévéré, Véronique Provost, adjointe déléguée aux affaires scolaires, à l’enfance, à la jeunesse, Isabelle Le Glas, directrice de l’Ecole, Catherine Belzon, Inspectrice de l’Education Nationale en charge de la circonscription du premier degré de Brest nord.
Ecole primaire Marcel Aymé, Milizac.

 

Saint-Pabu

Je me suis rendu le 15 mai 2020 à Saint-Pabu, au sein de l’Ecole primaire publique de l’Aber Benoît. Étaient présents pour ce déplacement : Loïc Guéganton (maire), Nadège Havet (1ère adjointe), Sandrine Kervell (directrice de l’Ecole) et Catherine Stefanelli (Inspectrice de l’Education Nationale du secteur Brest-Iroise). 
Ecole primaire publique de l’Aber Benoît, Saint-Pabu.
Ecole primaire publique de l’Aber Benoît, Saint-Pabu.

 

Faire confiance à l’intelligence collective et au bon sens

Des solutions concrètes ont été trouvées pour adapter les conditions d’accueil des élèves, et que le travail collégial de préparation en amont a permis à l’Ecole de faire preuve de la souplesse nécessaire pour accueillir les élèves dans les meilleures conditions possibles. 

La collaboration entre les services de l’Education nationale et la collectivité a été essentielle pour : préparer cette reprise, adapter en temps réel l’organisation matérielles, et permettre l’accueil des élèves dans les meilleures conditions possibles. Ensemble, ils ont su mêler, de manière habile et pragmatique, bon sens et protocoles sanitaires ; et ceci, pour le bien des élèves.

Au regard des contraintes inédites imposées par les gestes barrière, je fais confiance à l’intelligence collective, et au bon sens qui doit prévaloir.
Ecole primaire publique de l’Aber Benoît, Saint-Pabu.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.