Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy
yellow button

Echange avec Patrick LAMOUR, Directeur de l’enseignement catholique dans le Finistère

Ce vendredi 23 juillet, je me suis rendu à la direction départementale de l’enseignement catholique du Finistère (l’EC29) pour faire un point avec Patrick LAMOUR, son directeur. J’étais accompagné par Graziella MELCHIOR, ma collègue de la cinquième circonscription.

Pour rappel : l’enseignement privé catholique est très présent dans le Finistère et accueillent 64.000 enfants dans notre département soit 42% des enfants scolarisés. Enfants qui représentent 50.000 familles environ et répartis dans les 273 écoles, collèges, lycées et établissements d’enseignements supérieurs du département.

La population du département vieillit et la démographie n’est pas très dynamique aussi, l’EC29 est confronté à la même baisse des effectifs que dans le secteur public. En 2006, le Finistère comptait 10.000 naissances par an contre 7.850 en 2019 soit plus de 200 naissances en moins chaque année.

Il est donc important que l’enseignement privé, comme le public, puisse conserver des moyens. C’est pour cela que la baisse du nombre des postes d’enseignants ne suit pas exactement la baisse du nombre des élèves.

A ce sujet, il faut également une juste dissymétrie entre les deux réseaux. Nous y serons attentifs.

J’avais d’ailleurs déjà interpellé Patrick LAMOUR sur la situation de l’école privée de Plouguin (Voir ici mon courrier), qui va perdre un poste à la rentrée prochaine.

 

Avec P. LAMOUR, nous avons aussi évoqué la situation des enfants scolarisés et en situation de handicap, notamment, après la récente décision du Conseil d’Etat qui vient d’indiquer que la rémunération des AESH (auxiliaires de la vie scolaire) incombait désormais à la structure organisatrice de l’activité pendant laquelle ils accompagnent les enfants. En clair, durant le temps périscolaire (garderie et surtout pause méridienne à la cantine), l’Etat n’est pas tenu de les rémunérer. Il y a donc un risque de rupture d’égalité entre les enfants et la prise en charge financière de ce temps pour une mission de service public, qui sera lourd à supporter pour les écoles privées comme pour les collectivités locales.

Avec ma collègue députée, nous allons donc interpeller le ministre de l’Éducation nationale sur ce sujet.

 

– 27 juillet 2021 –

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Voir toutes les newsletters

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.

Réglages des cookies

Ci-dessous, vous pouvez choisir quels types de cookies vous souhaitez accepter sur notre site internet. Cliquer sur le bouton "Enregistrer les réglages" pour appliquer vos préférences.

Cookies de fonctionnement (obligatoire)Ces cookies sont nécessaires et garantissent le bon fonctionnement ainsi que l'optimisation de notre site internet.

Cookies analytiquesCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation de notre site internet afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies sociauxNotre site internet peut utiliser des cookies liés aux réseaux sociaux pour vous montrer du contenu tiers comme YouTube et Facebook. Ces cookies permettent d’interagir depuis notre site internet et de partager les contenus du site, lorsque vous cliquez sur les modules "Partager" de Facebook, par exemple. En désactivant ces cookies, vous ne pourrez plus partager les articles de notre site sur les réseaux sociaux.

Cookies de ciblage publicitaireCes cookies peuvent permettre à notre site internet de vous présenter des publicités plus pertinentes et adaptées à vos centres d’intérêt en fonction de votre navigation sur le web. En désactivant ces cookies, des publicités sans lien avec vos centres d’intérêt supposés vous seront proposées sur notre site.

AutresNotre site internet peut utiliser des cookies tiers provenant d'autres services qui ne sont pas de type analytique, social ou publicitaire.