Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy
yellow button

Homéopathie : mon courrier à la Ministre de la Santé

Echange avec les Docteurs Anne Atchade, Xavier Le Gregam, médecins homéopathes, mesdames Catherine Bouyer et Anne Le Bihan, pharmaciens, Christiane Bothorel, salariée Boiron à Guipavas et élue du personnel, Madame Lydia Villefeu, pharmacien déléguée Boiron Guipavas et deux personnes représentant des patients utilisateurs d’homéopathie.

Homéopathie : témoignages du terrain

J’ai reçu à ma permanence parlementaire ce vendredi 28 juin 2019 une délégation représentant la diversité des soutiens à l’homéopathie : médecins homéopathes, pharmaciens, patients utilisateurs d’homéopathie, salariés de laboratoire.

Les témoignages que j’ai recueillis lors de cette rencontre semblent en totale contradiction avec les conclusions de la Haute Autorité de Santé (HAS), désormais connues, tant sur l’efficacité prouvée des médicaments, que sur les pathologies – même très graves – soignées avec l’homéopathie, ou encore sur la moindre consommation d’autres médicaments.

 

De fait, il appartient désormais au gouvernement de trancher sur la question, et non au Parlement.

 

Homéopathie : les risques du déremboursement ?

Dans l’offre de soins, les deux types de médecines – médecine classique d’un côté et homéopathie de l’autre – sont complémentaires.

Je retiens surtout de ces témoignages qu’un déremboursement aboutirait à ce qu’une partie des utilisateurs d’homéopathie se détourne, pour une question de coûts, de cette médecine, qui pourtant les soulage aujourd’hui.

En tant que parlementaire du Finistère (un laboratoire est présent sur le département), je me suis donc adressé à Madame Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé, au travers d’un courrier pour lui relayer ces informations (Voir mon courrier à Madame Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé).

J’ai également tenu à lui faire part de l’inquiétude économique exprimée par les salariés des laboratoires homéopathiques. Il s’agit d’entreprises françaises, implantées sur notre territoire, pourvoyeuses d’emplois et d’innovation.

 

Voir aussi ma Question écrite du 4 juin 2019 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Voir toutes les newsletters