Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy
yellow button

Plan vélo : de nouvelles mesures en lien avec le plan « France Relance »

Renforcer le développement du vélo

Aujourd’hui, le vélo ne représente que 3 % de nos trajets. Le Plan vélo, présenté le 14 septembre 2018 par le Gouvernement, a pour objectif de tripler cette part pour atteindre 9 % en 2024.

À l’occasion du 2ème anniversaire du « Plan Vélo et mobilités active », la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, et le ministre délégué chargé des transports, Jean-Baptiste Djebarri, ont annoncé ce 14 septembre de nouvelles mesures pour renforcer le développement du vélo

  • 200 millions d’euros supplémentaires seront mobilisés en faveur du vélo et des mobilités douces dans le plan de relance.
  • L’opération « coup de pouce vélo », lancée à la sortie du confinement, et qui permet notamment d’obtenir jusqu’à 50 euros d’aide pour réparer son vélo, est prolongée jusqu’à la fin de l’année et sera dotée de 20 millions d’euros supplémentaires, pour dépasser le million de réparations.
  • Dans le cadre d’un appel à projets, 70 millions d’euros seront attribués en février 2021 pour des initiatives d’aménagements cyclables afin de développer le vélo dans tous les territoires.

 

Des aides pour les territoires et pour les particuliers

Par des aides pour les territoires et pour les particuliers, le Gouvernement confirme son engagement sans précédent pour le vélo partout et pour tous (les mobilités du quotidien).

Une Nation cycliste se forme dès le plus jeune âge. Aussi, dans le cadre de la « semaine du vélo à l’école », le ministère de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sports va promouvoir la pratique du vélo grâce à des actions pédagogiques, culturelles et sportives.

 

Ce qu’il faut savoir avant d’acheter un vélo !

 

Comment financer l’achat d’un vélo ?

Que ce soit pour l’achat ou encore la réparation d’un vélo, de nombreuses aides sont à votre disposition. Quelles sont-elles et comment en bénéficier ?

En savoir +

 

Forfait mobilités durables pour les trajets du salarié en vélo, covoiturage,…

Un employeur peut prendre en charge les frais de trajets de ses salariés lorsqu’ils utilisent un moyen de transport alternatif. Cette prise en charge, appelée forfait mobilités durables, n’est pas obligatoire. Lorsqu’elle est mise en place, elle est exonérée d’impôt et de cotisations. Ce forfait remplace l’indemnité kilométrique vélo (IKV).

En savoir +

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Voir toutes les newsletters