Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy
yellow button

Situation des marins étrangers en escale

Covid-19 et situation des marins étrangers dans les ports français.

 

Il y a tout juste un mois j’ai interpellé Madame Annick GIRARDIN, Ministre de la Mer, sur la situation des marins étrangers en escale dans les ports français dans le contexte de gestion de la pandémie de Covid-19.

Ainsi, j’avais moi-même été alerté par les associations d’accueil des marins – telle que le SeaMen’s Club, à Brest dont j’avais reçu une délégation le 2 juillet – des conséquences des mesures prises par certains armateurs vis-à-vis des risques de contamination au Covid-19. Il apparaît que le droit des marins de descendre à terre est parfois ignoré de manière abusive par les armateurs / employeurs étrangers, alors même que la question des relèves d’équipage se pose avec force depuis le début de la crise sanitaire mondiale.

Le respect des mesures de prévention et des gestes barrières est fondamental, mais le respect du droit du travail maritime et du droit des gens de mer également : les marins étrangers doivent donc bénéficier de leur droit de descendre à terre lors des escales dans les ports français, dès lors que les consignes sanitaires sont appliquées. Les armateurs concernés doivent être rappelés à l’ordre si nécessaire par les autorités de l’Etat du port.

 

C’est le sens du courrier que j’ai adressé le 24 juillet 2020 à la Ministre de la Mer et dont vous trouverez une copie ici : Courrier Ministre de la Mer 27 07 2020

Membre du Conseil Supérieur des Gens de Mer je resterai attentif à la réponse qui me sera apportée sur ce sujet et, plus largement, à la question du bien être des marins.

 

 – 24 août 2020 –
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Voir toutes les newsletters