yellow button

Aide massive de l’Etat aux collectivités pour investir

37 millions € pour les collectivités du Finistère

Pour l’année 2020, les aides de l’Etat aux collectivités pour investir s’élèvent à 37 millions dans le département du Finistère.

Il s’agit d’un montant inédit, jamais atteint.

 

Ces 37 millions se décomposent comme tels :

  • 13,6 millions € au titre de la DETR (Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux) ;
  • 6,5 millions € au titre de la première vague de DSIL (Dotation de soutien à l’Investissement local) ;
  • 17 millions € au titre de la deuxième vague de DSIL. Pour soutenir les objectifs de relance, 1 milliard € a en effet été ajouté à la DSIL, portant son enveloppe de 0,6 à 1,6 milliard € (voir aussi : Investissements et décentralisation : mes questions à la ministre Gourault). Cet abondement en faveur de la relance, (+150% par rapport à 2019) bénéficie à hauteur de 17 millions au département du Finistère.

 

Et sur la 3ème circonscription ?

Membre de la commission d’élus dite « commission DETR », je me rends sur le terrain pour échanger avec les maires sur les chantiers lancés sur la circonscription.

A titre d’exemples, concrètement, pour notre circonscription, cela représente des aides telles que :

  • 10 000 € à la commune de Brélès pour la mise en accessibilité de la salle d’activité musicale et la construction d’une issue de secours ;
  • 40 000 € pour la commune de Bourg-Blanc pour la préservation du patrimoine public ;
  • 150 000 € pour la communauté de communes du pays des Abers (CCPA) pour la mise en conformité de la déchèterie ;
  • 140 000 € pour la communauté de commune du pays Iroise (CCPI) pour la création d’un assainissement collectif à Lanfeust ou encore 150 000 € pour la réhabilitation des réseaux d’assainissement des eaux usées sur Locmaria-Plouzané ;
  • 100 000 € pour la commune du Drennec pour l’aménagement d’un cabinet médical ;
  • 16 000 € pour la commune de Kernilis pour le remplacement du système de chauffage à l’école publique (voir photo ci-dessus, lors de mon déplacement du 22 octobre 2020) ;
  • 40 000 € à la commune de Kersaint-Plabennec pour la rénovation d’un bâtiment communal ;
  • 5 000 € à la commune de Lampaul-Plouarzel pour la rénovation du chauffage de l’école maternelle de Kerargroas ;
  • 25 000 € à la commune de Landunvez pour le chantier des bornes de recharge pour voitures électriques ;
  • 80 000 € à la commune de Lanildut pour l’aménagement d’une maison médicale ;
  • 30 000 € à la commune de Plouarzel pour la rénovation et la transformation du bureau de poste en Maison France Service ;
  • 40 000 € à la commune de Ploudalmézeau pour la réhabilitation de friches urbaines au centre bourg ;
  • 10 000 € à la commune de Plouguin pour l’aménagement de l’entrée de bourg ;
  • 85 000 € à la commune de Ploumoguer pour la rénovation de la chapelle du bourg ;
  • 10 000 € à la commune de Saint-Pabu pour l’acquisition d’une voiture électrique en autopartage ;
  • 50 000 € à la commune de Saint-Renan pour la réalisation d’une piste cyclable.

 

Donner de la prévisibilité aux TPE/PME

Cette aide massive a pour conséquence directe une prévision de sollicitations accrues auprès de la filière BTP. Elle permettra de donner d’alimenter les carnets de commandes des TPE/PME dans le Finistère (Soutien aux entreprises du BTP).

 

Sur le même sujet :

Kernilis – Le système de chauffage remplacé à l’école du Vieux Puits, à Kernilis © Le Télégramme

DETR 2020 : Un soutien essentiel aux communes de la 3ème circonscription

L’État aux côtés des territoires ruraux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

Inscrivez-vous à notre newsletter