Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy
yellow button

Déplacement à Plougonvelin

A Plougonvelin, avec le maire Bertrand Audren, et son équipe

Ce vendredi 20 mai 2022, je me suis rendu à Plougonvelin, l’une des 32 communes de la circonscription pour une rencontre avec l’équipe municipale emmenée par le nouveau maire Monsieur Bertrand Audren. Étaient présents pour cet échange en mairie : la 1ère Adjointe Madame Audrey Kuhn, la 3ème Adjointe Madame Hélène Bellec, la 5ème Adjointe Madame Christine Calvez, l’adjointe à la parentalité et aux jeunes adultes Madame Maryline Le Goff, Monsieur Eric Baudelle (conseiller délégué), ainsi que Madame Perrine Seminel, Directrice Générale des Services.

 

DETR 22

L’échange a porté sur les aides de l’État obtenues par la commune, comme par exemple la DETR 2022 (162 540 € pour la réhabilitation du complexe sportif de Trémeur Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux 2022), la DSIL 2021 (95 000 euros pour la crèche), et plus globalement la DGF, qui a augmenté à Plougonvelin de 10,24% sur les cinq dernières années (Dotation Globale de Fonctionnement).

 

Carte scolaire 2022

L’échange a aussi porté sur la carte scolaire 2022 et la situation de l’Ecole Roz Avel à Plougonvelin.  S’agissant d’une possible fermeture du 7ème poste monolingue au sein de l’Ecole Roz Avel à Plougonvelin, j’ai pour mémoire apporté mon soutien à la démarche engagée par les parents d’élèves et par l’équipe municipale. Dans un courrier à la Directrice académique des services de l’Éducation nationale (télécharger le courrier), j’ai notamment souligné le dynamisme démographique de la commune, ainsi que les projets de lotissements en cours.

 

Plougonvelin, commune littorale

La discussion a évidemment porté aussi sur un sujet d’actualité pour les communes littorales, la problématique du recul du trait de côte et de l’érosion côtière.

La loi du 22 août 2021 portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets a posé le cadre de l’action gouvernementale visant à renforcer la prévention relative aux zones du littoral qui pourraient être touchées par un risque de submersion ou d’érosion. D’ici 2100, au moins 50 000 logements devraient être concernés.

Une ordonnance et un décret publiés au Journal officiel en avril 2022 instaurent en effet des mesures de prévention dans des communes qui pourraient être touchées par l’accentuation de ce phénomène dans les années à venir. Une liste des communes directement concernées est publiée par le décret du 29 avril 2022.

L’ordonnance du 6 avril 2022 crée le bail réel d’adaptation à l’érosion côtière. Ce nouveau type de bail pourra être conclu entre un bailleur public et un preneur sur des bâtiments situés dans les zones exposées. Le bail a une durée comprise entre 12 et 99 ans afin de permettre la poursuite de certaines activités, liées au tourisme ou à l’économie du littoral par exemple.

Parmi les 126 communes (dont Plougonvelin), celles qui ne disposent pas encore de « plan de prévention des risques littoraux » devront réaliser la cartographie de l’évolution du trait de côte à 30 et 100 ans.

  • Dans les zones exposées d’ici 30 ans, les nouvelles constructions seront interdites, à l’exception de l’installation de services publics et de nouvelles activités économiques nécessitant la « proximité immédiate » de la mer par exemple. L’ordonnance définit par ailleurs une méthode d’évaluation de la valeur des biens exposés au recul du trait de côte à privilégier, à horizon de 30 ans.
  • Quant aux zones problématiques d’ici 100 ans, elles resteront en principe constructibles. Toutefois, elles devront être détruites lorsque la menace liée à l’érosion de la côte avancera.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Voir toutes les newsletters