Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy
yellow button

Digitalisation des commerces de proximité : Faire de cette crise une opportunité

Soutien massif de l’Etat aux petites entreprises

Les commerces de proximité, les indépendants et les petites entreprises sont particulièrement touchés par les décisions imposées par la situation sanitaire en France. Le panel de mesures en direction des entreprises de moins de 50 salariés fermées administrativement révèle combien le soutien de l’Etat est massif : fonds de solidarité (jusqu’à 10 000 €, grâce à l’amélioration du fonds de solidarité décret du 2 novembre 2020), suppression des cotisations sociales, prêts garantis par l’Etat, prêt direct de l’Etat si besoin, prise en charge des loyers, encouragement de la pratique du click and collect. Artisans, commerçants et indépendants qui sont dans l’obligation de fermer leur commerce ont la possibilité de maintenir leur activité en développant un service de livraison, et de retrait de commande.

Sur ce dernier point, il est important de noter que le chiffre d’affaires généré par les ventes du click and collect ne sera pas pris en compte dans le calcul de l’aide au titre du fonds de solidarité. Le soutien économique de l’Etat est encore plus fort que pendant le premier confinement. L’ensemble de ces mesures coûte 15 milliards d’euros par mois.

Par équité envers les commerces de proximité, le gouvernement a également listé les produits autorisés à la vente dans les grandes surfaces : voir le décret du 3 novembre 2020.

 

Ne pas laisser les commerçants seuls face à Amazon

Il est clair que le confinement et la crise du Covid accélèrent le développement du e-commerce.  Les ventes de biens et de services avaient franchi le cap des 100 milliards d’euros en France en 2019 (+15,7 %). Dans ce cadre, Amazon représente 20 % du e-commerce en France.

 

Le gouvernement français ne reste pas sans rien faire

Le gouvernement français a pris la mesure des choses et n’est pas resté sans rien faire. Bien au contraire, depuis le 1er janvier 2019 il a décidé d’imposer une taxe sur les grandes entreprises du numérique (GAFA) à hauteur de 3% de leur chiffre d’affaires, en attendant l’adoption d’une fiscalité internationale, dans le cadre de l’OCDE.

 

Mon commerce connecté

« Clique Mon Commerce »

Aujourd’hui, une TPE sur trois a un site internet. C’est trop peu! Nous mettons donc en place une stratégie nationale visant à soutenir la numérisation des petites entreprises.

Développé par le Gouvernement, clique-mon-commerce.gouv.fr s’adresse aux commerçants, artisans, professionnels de l’hôtellerie et de la restauration qui souhaitent se numériser et développer rapidement une activité en ligne.

Quel est l’objectif de ce dispositif ?

Cette plateforme propose des solutions numériques à destination des petites entreprises, labellisées par le Gouvernement, pour créer un site web, mettre en place une solution de logistique/livraison ou de paiement à distance, rejoindre une place de marché en ligne mettant en avant les commerces de proximité.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre des actions de modernisation prévues par France Relance.

Plan sur la numérisation des commerces

 

100 millions d’euros pour digitaliser les commerçants français

En plus des mesures énumérées ci-dessus, le gouvernement lance aussi un fonds de 100 millions d’euros pour accélérer la digitalisation des commerçants français. L’objectif de ce fonds ? Que des « offreurs de solutions numériques » aident ces commerces et TPE à poursuivre leur activité sur un site marchand, qu’elles mettent en place une solution de paiement en ligne, qu’elles proposent un service de logistique et de livraison, qu’elles se référencent sur une place de marché local.

 

La réussite pour ces commerces passera par la capacité à être présent sur tous les canaux.

 

Artisans, commerçants ou indépendants qui n’avez pas encore investi dans le numérique, faute de temps, d’expertise ou de financement, France Num vous propose ce dossier pour vous aider à vous lancer, et tenter de faire de cette crise une opportunité

 

L’Etat lance donc un appel à projets auprès d’offreurs de solutions numériques prêts à s’engager pour accompagner les petites entreprises, notamment les commerces, artisans, restaurateurs et les PME dans la mise en place de services permettant la vente en ligne, tels que des offres de livraison de proximité, de paiement ou des solutions de places de marché locales.

Les offreurs seront notamment sélectionnés sur la base de :

  • leur engagement à proposer une offre gratuite (ou un tarif préférentiel) de qualité pendant au moins la durée du confinement, et ce sans durée minimale d’engagement de la part de l’entreprise ;
  • la capacité des offreurs à accompagner techniquement les TPE et PME à mettre en œuvre leur solution au travers de tutoriels, de mise en œuvre de dispositifs d’appui (hotline, chat en ligne,…) ;
  • leur capacité, notamment pour les places de marché et les services de livraison, à promouvoir les acteurs de proximité.

 

La CCIMBO soutient « mavillemonshopping.fr »

La Chambre de commerce et d’industrie métropolitaine Bretagne ouest (CCIMBO) encourage les commerçants à franchir le cap de la vente en ligne et soutient la mise en place dans le Finistère de la plateforme « mavillemonshopping.fr », plateforme de e-commerce locale et solidaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Voir toutes les newsletters

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.

Réglages des cookies

Ci-dessous, vous pouvez choisir quels types de cookies vous souhaitez accepter sur notre site internet. Cliquer sur le bouton "Enregistrer les réglages" pour appliquer vos préférences.

Cookies de fonctionnement (obligatoire)Ces cookies sont nécessaires et garantissent le bon fonctionnement ainsi que l'optimisation de notre site internet.

Cookies analytiquesCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation de notre site internet afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies sociauxNotre site internet peut utiliser des cookies liés aux réseaux sociaux pour vous montrer du contenu tiers comme YouTube et Facebook. Ces cookies permettent d’interagir depuis notre site internet et de partager les contenus du site, lorsque vous cliquez sur les modules "Partager" de Facebook, par exemple. En désactivant ces cookies, vous ne pourrez plus partager les articles de notre site sur les réseaux sociaux.

Cookies de ciblage publicitaireCes cookies peuvent permettre à notre site internet de vous présenter des publicités plus pertinentes et adaptées à vos centres d’intérêt en fonction de votre navigation sur le web. En désactivant ces cookies, des publicités sans lien avec vos centres d’intérêt supposés vous seront proposées sur notre site.

AutresNotre site internet peut utiliser des cookies tiers provenant d'autres services qui ne sont pas de type analytique, social ou publicitaire.