yellow button

France Cyber Maritime : Pour un monde maritime numérique plus sûr

J’ai reçu à ma permanence parlementaire l’équipe de France Cyber Maritime, vendredi 19 mars, pour une présentation de l’association et de son programme d’action.

C’est avec plaisir que j’ai ainsi pu échanger avec MM. Xavier REBOUR, son Directeur, Eric VANDENBROUCKE, trésorier, et également Directeur du développement économique et international de Brest Métropole, et Philippe POUPON, Secrétaire adjoint et Directeur du Pôle Mer Bretagne Atlantique.

L’association créée en novembre 2020, dont le siège est à Brest, présidée par Frédéric MONCANY DE SAINT-AIGNAN, concrétise la volonté du Gouvernement portée lors du Comité Interministériel de la Mer (CIMer) du 15 novembre 2018.

La mesure 46 du CIMer précisait ainsi que « La France prend toute la mesure des enjeux liés à la cybersécurité dans le domaine maritime, à la fois en termes de protection des systèmes d’information et en termes de développement économique d’un secteur et décide ainsi la création d’une Commission cybersécurité et la préfiguration d’un centre national de coordination de la cybersécurité pour le maritime »

L’objectif de l’association France Cyber Maritime est bien de préfigurer le futur centre national.  Pour cela l’équipe de « FCM » doit, en lien avec l’Etat :

  • contribuer au développement de l’écosystème mondial de cybersécurité maritime en fédérant les différents acteurs, en renforçant l’offre de solutions de produits et de services adaptés ;
  • créer une équipe opérationnelle intitulée Maritime Computer Emergency Response Team (M-CERT), implantée à Brest qui aura pour vocation à centraliser et coordonner  les incidents de cybersécurité, notamment ;
  • étudier le cadre juridique le plus adapté aux activités du Centre national de coordination pour la cybersécurité maritime.

 

Je suis sensible à ce succès brestois, nouvelle preuve de l’excellence et du dynamisme des acteurs de l’innovation et du maritime sur le territoire. J’avais pour ma part soutenu avec différents parlementaires la création de ce centre auprès du Gouvernement et continuerai à agir pour que le futur Centre national de coordination pour la cybersécurité maritime soit effectivement installé à Brest. Pour mémoire le MICA Center de la Marine nationale est déjà installé à Brest, dans les locaux de la Préfecture maritime ; France Cyber Maritime vient ainsi compléter les compétences de sécurité et de sûreté utiles – notamment – au transport maritime, sous l’angle de la sécurisation numérique.

Parmi les objectifs à court terme de l’association, je note la mise en place du M-CERT dédié à la veille, à l’analyse et au partage en temps réel et différé de l’état de la menace cyber à l’encontre du secteur. A vocation nationale il offrira information et assistance à l’ensemble des opérateurs maritimes et portuaires métropolitains et ultramarins. Le M-CERT devrait monter en puissance à partir de mi-2021 avec l’objectif d’atteindre une capacité opérationnelle fin 2022.

 

Je soutiens toutes les actions destinées à structurer la filière française de cybersécurité appliquée au secteur maritime et portuaire : une nouvelle source d’opportunités, de création d’emplois et de rayonnement de Brest !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

Inscrivez-vous à notre newsletter