Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy
yellow button

Rencontre avec les cliniques et hôpitaux privés de Bretagne

Ce 14 septembre, j’ai reçu à ma permanence les représentants de la Fédération des cliniques et Hôpitaux Privés (FHP) de Bretagne, à savoir le Président Nicolas Bioulou, Anthony Monnier, directeur du centre hospitalier privé de Brest (Keraudren, Pasteur, Grand-Large), ainsi que Véronique Gemin, déléguée régionale.

 

Keraudren, Pasteur-Lanroze, Grand-Large

La FHP de Bretagne représente les 30 hôpitaux privés de Bretagne présents dans les quatre départements, et proposant une offre de soins diversifiée (médecine chirurgie obstétrique, psychiatrie, soins de réadaptation). Parmi ces 30 hôpitaux, se trouve notamment le centre hospitalier privé (CHP) de Brest, qui regroupe les cliniques Pasteur, Grand-Large et Keraudren. Je connais d’ailleurs bien cette dernière pour en avoir visité le 19 mai 2019 le plateau technique, et échangé avec Dominique Denaloé, alors directeur des opérations.

 

Chiffres clés du CHP de Brest

Les 3 sites du CHP de Brest disposent de 474 lits, pour 221 praticiens. Ils salarient 808 personnes et génèrent un chiffre d’affaires de 83 millions €. En 2019, ils ont accueilli 73 000 patients (essentiellement finistériens). Le CHP de Brest assurent par ailleurs 70 % de la chirurgie du territoire sur le Pays de Brest.

 

Bilan de la crise sanitaire

La région brestoise a été relativement épargnée par la pandémie de Coronavirus. Un renfort de médecins, de matériel médical (respirateurs), et équipements a donc pu être transféré vers l’Ile-de-France. Durant la crise liée à la pandémie de Coronavirus, le centre hospitalier privé de Brest a été en lien avec le CHU pour pouvoir s’organiser en cas d’afflux de malades du covid-19. Sur le territoire brestois, la coopération public-privé fonctionne dans de bonnes conditions ; ce qui est un atout pour le système de soin dans sa globalité, pour le bon suivi du patient.

C’est également lors de la crise sanitaire que la téléconsultation a réellement été utilisée.

Lors de cet échange, il notamment été question de l’approche territoriale de la santé, du besoin de fluidifier le parcours de soins, de l’attractivité professionnelle, de l’innovation numérique (télésanté), de la synergie public-privé, et du besoin de visibilité financière pour les établissements.

 

Manifeste des hôpitaux privés de Bretagne

Le Président de la FHP Bretagne Nicolas Bioulou m’a remis « Manifeste des hôpitaux privés de Bretagne ».

Des propositions concrètes y sont développées pour la santé des Bretons.

 

Voir ma Question au Ministre sur les conditions de développement de l’hospitalisation à domicile (HAD)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Voir toutes les newsletters