Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy
yellow button

La Fédération Française des Pilotes Maritimes

Rencontre avec la FFPM à Brest

 

Le 23 avril 2019 j’ai rencontré une délégation de la Fédération Française des Pilotes Maritimes (FFPM), à la station de Brest située à l’extrémité du quai Malbert au port de commerce.

 

Les Brestois connaissent bien les pilotes à travers leurs vedettes, ou « pilotines », utilisées pour se rendre à bord des navires voulant emprunter le goulet et atteindre le port de Brest. Mais la réalité du métier de pilote maritime est bien plus diverse que cela. J’ai donc souhaité répondre à leur invitation pour échanger sur les enjeux et les attentes d’une profession incontournable dans le monde maritime, et que je connais également comme élu d’une commune littorale.

J’ai ainsi pu rencontrer Monsieur Jean-Philippe CASANOVA, Président de la FFPM, Jean-Marc NEDELEC, Président du syndicat professionnel des pilotes de Brest et une partie de l’équipe de la station, avec notamment Tanguy DE KERROS, et Pierre GACIC.

 

Après une visite des locaux, et une sortie en mer à bord d’une des deux pilotines de la station nous avons pu évoquer des sujets liés au volet « maritime » du projet de loi d’orientation des mobilités (LOM) actuellement en discussion, mais également des spécificités du métier de pilote maritime dans la perspective de la réforme des régimes de retraite.

Le métier de pilote maritime c’est en effet une disponibilité et un service de tous les instants, dans un environnement où la dangerosité, le stress et les responsabilités sont omniprésents.

Le pilote doit en effet sortir de jour comme de nuit (50% des opérations de pilotage se font la nuit), par tous les temps pour rejoindre le navire servi et monter à son bord par une échelle de cordes et de bois soumise aux mouvements de la mer et du navire, ou encore être hélitreuillé à bord…

Ensuite, il faut assister le commandant et prendre les commandes du navire pour assurer la navigation jusqu’au port, quelle que soit la cargaison transportée, avec bien souvent des marchandises dangereuses à bord.

 

« Aux abords des rades, des fleuves, des ports et des bassins, les pilotes offrent une connaissance locale et l’expérience nécessaire pour assurer la sécurité de la navigation et protéger l’environnement. Ils ont une appréciation d’ensemble sur les réglementations locales et des conditions uniques existant dans la zone portuaire. Les pilotes sont au courant des activités, du trafic, des ferries, des opérations de dragage, des pontons grues, des mouvements locaux, et également de tous les autres facteurs qui peuvent occasionner des risques pour la navigation. Ils assurent la communication avec les autorités portuaires, les services de trafic maritime, les remorqueurs et les autres navires » (voir le site de la FFPM).

 

Les pilotes sont avant tout des marins et, à ce titre, mais également en tant que membre du Conseil Supérieur des Gens de Mer, je suis mobilisé à leurs côtés sur la question de la prise en compte de la pénibilité dans le calcul de l’âge de départ à la retraite.

 

 

 

Tous mes remerciements pour leur accueil aux membres de la FFPM et à leur Président !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Voir toutes les newsletters