Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy
yellow button

L’Hôpital d’Instruction des Armées

Entretien avec le Directeur de l’HIA Clermont-Tonnerre

 

Au contact de l’ensemble des composantes de nos forces j’ai souhaité rencontrer le Médecin-Chef Renaud DULOU, nouveau directeur de l’hôpital d’instruction des armées (HIA) de Brest, depuis juin dernier.

Cet établissement est bien connu des militaires et de leurs familles à Brest et sa région, mais également de l’ensemble de la population brestoise car il reçoit tous les patients, militaires et civils. L’ouverture à toute la population est d’ailleurs renforcée avec la mise en place de la coopération territoriale développée avec le CHRU de Brest (Morvan et Cavale-Blanche, Morlaix) comme j’avais pu le constater dès le mois d’avril 2018 en recevant les directeurs de ces établissements.

Depuis 2016 l’HIA s’est en effet associé avec le CHRU dans le cadre d’un partenariat innovant, rejoint par l’Université de Bretagne Occidentale, pour constituer un « ensemble universitaire civilo-militaire » unique.

Le Médecin-Chef DULOU, neurochirurgien de formation a pu me présenter la situation de l’HIA au sein d’une zone d’attractivité défense qui concerne 35.000 militaires dans tout le nord-ouest de la France et jusqu’à Evreux et Tours.

 

Du point de vue de ses missions strictement militaires, la fonction première de l’HIA est le soutien aux forces. Il s’agit d’assurer le parcours de soins du militaire tout au long de sa carrière en fonctions des aptitudes exigées par ses fonctions.

Il s’agit également de répondre aux exigences opérationnelles sur le territoire national ou en opérations extérieures, avec une capacité de déploiement de son personnel spécialisé (chirurgie, infirmerie, paramédical…).

Il faut également tenir compte de contraintes spécifiques liées à la confidentialité des missions de la FOST (Force Océanique Stratégique) qui justifient des moyens propres, ou encore aux particularités des missions en mer. Ces éléments expliquent l’existence de formations particulières aux soignants et membres d’équipage.

L’établissement de Brest a su développer une expertise particulière  dans le domaine des risques dits « NRBC » (nucléaire, radiologique, bactériologique et chimique), avec une équipe de 74 personnes spécialement formées. L’HIA dispose enfin d’équipement particulier comme un simulateur dédié à la détection et au traitement du « mal de mer » ou naupathie.

 

Du point de vue de l’ancrage dans le territoire de santé brestois et régional, le Médecin-Chef DULOU est revenu sur le déploiement du partenariat avec le CHRU : depuis le conventionnement effectué en 2016 et le développent d’équipes médicales, il s’agit à présent de mettre en place une permanence de soins communes aux différents établissements et de prévoir les basculements successifs sur la période 2019-2023 pour renforcer la convergence.

Si le HIA a connu une diminution de près de 30% de son personnel depuis 2015 pour se stabiliser à 530 personnes, d’autres compétences sont également maintenues au sein de l’établissement : la recherche clinique et l’enseignement, la formation initiale et continue.

Didier LE GAC avec le Médecin-Chef Renaud DULOU le 18 novembre 2019

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Voir toutes les newsletters