Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy
yellow button

Les PME du transport routier avec OTRE

Dans la continuité de la préparation de ma rentrée parlementaire, je réponds aux sollicitations de l’ensemble des secteurs économiques : j’ai ainsi reçu le mardi 30 août des représentants de l’Organisation des Transporteurs Routiers Européens (OTRE).

 

OTRE : « Faisons route ensemble »

Monsieur Bruno THEAUD, Président de l’OTRE Bretagne, et Madame Magguy HENAFF, Déléguée générale, sont venus me présenter leur organisation, son histoire, ses missions mais également les enjeux du secteur du transport routier.

Fédération professionnelle créée en 2000, l’OTRE « a pour vocation de défendre l’intérêt des PME françaises à capitaux patrimoniaux, dont le chef d’entreprise dirige la société. La défense de ces entreprises passe par la prise en compte d’un marché des transports français englobés dans un marché européen de par la situation géographique de la France, pays d’Europe le plus traversé et le plus caboté« .

En savoir plus ICI.

L’OTRE regroupe aujourd’hui plus de 3.200 entreprises de transport sur 20 régions, dont 150 en Bretagne. Transport routier de marchandises et de logistique, de déménagement, de fonds et de valeurs, de personnes et de transport sanitaire, l’organisation fédère une grande variété de professionnels et de métiers.

 

Actualité du secteur : le coût des carburants

Comme les particuliers les professionnels du transport routiers sont sensibles au prix des carburants, en particulier le diesel. Néanmoins pour ces entreprises – essentiellement des TPE, PME et ETI, les conséquences de la hausse des prix du diesel peuvent rapidement provoquer des ruptures dans la continuité de leur missions de transport, au risque de travailler à perte.

La part du carburant représente ainsi entre 25% et 35% du prix de revient d’un service de transport, auquel il faut ajouter l’augmentation importante du coût des pneumatiques, de l’AD Blue… Il convient donc de réorganiser les tarifs avec les clients ; ce qui s’avère complexe quand ceux-ci sont également tributaires des augmentations…

Le Plan de résilience économique et sociale a apporté aux transporteurs routiers une éclaircie, et aujourd’hui l’OTRE se félicite de la ristourne de 30 centimes applicable jusqu’au 1er novembre prochain, puis 10 centimes jusqu’au 31 décembre.

Tenant compte la situation énergétique, l’OTRE réaffirme « sa volonté d’entamer sans délai des travaux à plus long terme visant à l’instauration d’une énergie professionnelle pour tous les secteurs du transport routier, afin de maîtriser le coût de l’énergie pour les professionnels et éviter des fluctuations violentes sur une période donnée ».

 

« 29 propositions pour réussir le quinquennat » :

Mes interlocuteurs m’ont également remis un document  présentant les « 29 propositions pour réussir le quinquennat » du point de vue de l’OTRE, avec une priorité pour le secteur : La transition énergétique. Les transporteurs routiers souhaitent ainsi être au cœur de la politique environnementale de notre pays.

=> Pour accéder au détail de ces 29 propositions : rendez-vous ICI

– mercredi 31 août 2022 –
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Voir toutes les newsletters