Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy
yellow button

Point de situation avec la Gendarmerie du Finistère

En contacts réguliers avec le Groupement de Gendarmerie du Finistère, ainsi qu’avec les différentes compagnies et brigades territoriales intervenants sur la circonscription, je recevais lundi 15 mars, le Colonel Nicolas DUVINAGE, commandant la Gendarmerie dans le département, pour faire un point de situation.

Le Colonel DUVINAGE m’avait adressé en janvier dernier une note bilan des activités et perspectives du Groupement ; cet échange était l’occasion de la développer.

 

2020 : Une année marquée par la Covid

Bien entendu l’année 2020 a été marquée par l’épidémie de covid-19, pour tous, comme pour la Gendarmerie. Ainsi, l’organisation du travail, les contacts avec la population, les conditions de mise en œuvre de moyens sur le terrain ont été modifiés et ont du s’adapter aux mesures de confinement et aux différentes restrictions. Le Colonel souligne le civisme des finistériens et le respect global des mesures prises.

En zone gendarmerie la délinquance a été marquée par une augmentation des atteintes aux personnes dépositaires de l’autorité publique, mais également des violences intrafamiliales.

Sur ce dernier sujet le Colonel DUVINAGE a attiré mon attention sur le situation des Intervenants Sociaux en Gendarmerie  (ISG), qui sont en première ligne dans l’accompagnement des femmes victimes de violences intrafamiliales. J’ai décidé d’interroger le Gouvernement en la personne de Madame Marlène SCHIAPPA, Ministre chargée de la Citoyenneté, sur le sujet des effectifs de ces ISG dans le Finistère.

 

Cette Question écrite est consultable ICI.

 

La Gendarmerie du Finistère a pris sa part dans le plan national de lutte contre les stupéfiants initié en 2019 : les résultats sont bons grâce aux contrôles sur la voie publique et une présence plus ciblée sur le terrain.

La présence de nos gendarmes et la proximité avec la population devraient encore être optimisées en 2021.

Le sujet de l’immobilier est également important : projets de nouvelles casernes locatives qui progressent ou sont à l’étude à Quimper, Briec, Guipavas, Lannilis,  Plabennec et Landivisiau. D’autres sont concernées par des travaux de rénovation ou de modernisation.

La questions des festivals – très attendue par nos concitoyens et les acteurs culturels – a été également abordée : Selon la situation sanitaire, et dans tous les cas, la Gendarmerie du Finistère sera présente comme chaque année avec des personnels réservistes spécialement mobilisés et des renforts de gendarmerie mobile, pour assurer la sécurité du public et des festivaliers.

Merci à eux !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Voir toutes les newsletters