Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy
yellow button

Point de situation avec le Commissaire Nicolas HOARAU, patron du Commissariat central de Brest

Rurale et urbaine, la 3eme circonscription du Finistère est concernée à la fois par l’action de la Gendarmerie et de la Police nationale. Ainsi, je suis régulièrement en contact avec les autorités en charge de la sécurité publique et dépendantes du Ministère des Armées et du Ministère de l’Intérieur, pour échanger sur les besoins et contraintes de nos forces de l’ordre.

C’est pourquoi, lundi 25 juillet, j’ai pu faire un point de situation avec Monsieur Nicolas HOARAU, Commissaire divisionnaire, à la tête du Commissariat central de Brest, également Directeur Départemental adjoint de la Sécurité Publique du Finistère.

 

Un point sur les dernières évolutions

Depuis son arrivée à Brest en décembre 2020, le Commissaire HOARAU a pu constater et piloter des évolutions positives, et très attendues, en particulier en termes d’équipements des forces de police. La question de l‘aménagement des locaux du commissariat central a également fait l’objet de progrès.

 

Ainsi, concernant tout d’abord les accès au Commissariat central, rue Colbert, un sas de sécurité à pu être installé au printemps pour réguler l’entrée et la sortie du commissariat. Cet équipement est une véritable plus value pour la sécurité des fonctionnaires assurant l’accueil, mais également pour les usagers. J’avais moi-même soutenu auprès du Ministre de l’Intérieur dès le mois de mai 2021 la nécessité de cet investissement utile à tous (Voir mon courrier ICI).

Le Commissaire HOARAU m’a confirmé que l’accueil intérieur sera également réaménagé en 2023 pour mieux recevoir le public, et organiser les différents mouvements à partir de l’entrée dans le commissariat.

Le sujet de la sécurisation des accès au commissariat est également amélioré par le déploiement d’un dispositif de « carte agent », pour les entrées et sorties des fonctionnaires de police. Enfin, le Commissaire HOARAU souhaite réaménager un espace social et de restauration, interne au commissariat, à destination de ses équipes, pour plus de confort et de polyvalence.

Dans les améliorations mises en place à destination du public, nous avons pu échanger sur le déploiement du dispositif de pré-plainte en ligne initié par le ministère de l’Intérieur. Ce dispositif accessible à partir d’un site internet dédié, permet d’effectuer une pré-déclaration en ligne pour une atteinte aux biens (vol ou escroquerie par exemple), ou certains faits à caractère discriminatoire par un auteur inconnu.

=> Vous pouvez accéder ICI à des informations sur le dispositif pré-plainte en ligne.

 

Ensuite, c’est l’équipement du policier qui fait l’objet d’importantes améliorations. Ainsi, le Commissaire HOARAU m’a présenté la nouvelle house tactique modulaire destinée à équiper tous les fonctionnaires sur le terrain. Il s’agit d’un gilet de type tactique qui peut recevoir des protections individuelles et l’ensemble du matériel radio, caméra piétons, pistolet à impulsion électrique, par exemple. A ce sujet,  depuis sa mise en service au second semestre 2021, l’usage de la caméra piéton s’avère très positif et fonctionnel.

Le système de communication fait l’objet d’une évolution importante également grâce au nouveau portatif radio, beaucoup plus efficient et gagnant en autonomie. Surtout dans le cadre du « Réseau Radio du Futur » le mise à disposition des téléphones portables du programme « NEO 2 », pour tous, du Gardien de la Paix au Commissaire est un progrès très apprécié et un gain considérable dans la communication opérationnelle ou la constatation des infractions, notamment.

Enfin, j’ai pu constater les changements dans le parc de véhicules du commissariat : 2 nouvelles « 5008 » aux nouvelles couleurs de la Police Nationale sont désormais en service, alors que deux nouvelles motos sont attendues prochainement.

Sur les effectifs dans le département et à Brest, le Commissaire HOARAU souligne que le solde entre nouvelles arrivées et départs en retraite, reste positif, cette année encore. Brest demeure la ville la mieux dotée du département en termes d’effectifs avec 330 à 340 fonctionnaires, même si des besoins sont toujours d’actualité avec de prochains départs en retraite, ou en cas d’opération de maintien de l’ordre qui peut poser des difficultés pour répartir les forces à l’échelle du département.

Je remercie le Commissaire HOARAU pour son accueil, ainsi que l’ensemble des fonctionnaires de police rencontrés lors de cet échange, et peux les assurer de mon soutien dans leurs missions au service de la sécurité des brestois. Je me félicite des progrès réels constatés, mais resterai vigilant pour relayer leurs besoins  – notamment en termes d’effectifs – auprès du Gouvernement.

 

 

– jeudi 28 juillet 2022 –
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Voir toutes les newsletters