Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy
yellow button

Edito Octobre 2021 / Déjà le dernier budget de la législature !

Avec le retour de l’automne, voici venu également le retour de l’examen annuel du budget, véritable marathon qui va mobiliser jusqu’à la fin de l’année les membres du gouvernement et les parlementaires des deux chambres (consulter le projet de loi de finances (PLF) pour 2022).

Ainsi, durant les mois d’octobre, novembre et décembre, députés et sénateurs travailleront sur le budget 2022 du pays à travers le PLF d’abord, Projet de Loi de Finances puis le PLFSS, Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale.

Ce budget sera particulier car il s’agira du dernier budget de l’actuel quinquennat. Il se caractérisera par une priorité donnée surtout aux secteurs régaliens, compétences clés de l’Etat. Ainsi par exemple :

  • le budget du ministère de l’intérieur sera augmenté de 1,5 milliard d’euros afin de recruter davantage de personnel (2.176 emplois créés dans le cadre du plan de recrutement de 10.000 policiers et gendarmes) et de moderniser les équipements, les véhicules, les casernes et les commissariats. Au total, sur l’ensemble du quinquennat, ce budget aura augmenté de près de 18%.
  • le budget de la justice augmentera, lui, de 8% pour la seconde année consécutive et atteindra les 8,9 milliards d’euros. Une part importante de ce budget sera naturellement absorbée par la construction de 15.000 places de prisons et une meilleure sécurité pour les établissements pénitenciers. Au total, sur l’ensemble du quinquennat, le budget de la Justice aura augmenté de 30% et ce sont 7 360 emplois publics nets qui auront été créés au sein de ce ministère.

C’est donc une période intense et cruciale qui s’annonce dans les trois prochains mois pour l’ensemble des députés qui sont mobilisés pour étudier le détail de tous les postes budgétaires.

A titre personnel, membre de la Commission de la défense nationale et des forces armées, je serai cette année encore le rapporteur des crédits de la marine nationale. C’est un secteur bien évidemment essentiel pour notre pays et pour le territoire breton tant la Défense y tient une place essentielle, soit dans les bases navales soit dans les entreprises –petites ou grandes- de l’industrie de Défense. Un budget encore en hausse en 2022 (+ 1,7 mard €), fidèle à la trajectoire de la Loi de Programmation Militaire (LPM) votée en 2018 et dont les retombées vont continuer à « irriguer » notre territoire.

Naturellement, je m’attacherai également à examiner tous les sujets budgétaires qui pourront toucher notre circonscription et pas des moindres, comme par exemple, le maintien du dispositif « Pinel Breton » (pour soutenir la construction de logements) ou encore les dispositifs de soutien à la marine marchande (et à la Brittany ferries !) annoncés ce mois-ci aux dernières Assises de la Mer.

Autant de sujets que je défends en lien étroit avec tous les acteurs de notre circonscription que je rencontre tout au long de l’année.

– 30 septembre 2021 –

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Voir toutes les newsletters

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.

Réglages des cookies

Ci-dessous, vous pouvez choisir quels types de cookies vous souhaitez accepter sur notre site internet. Cliquer sur le bouton "Enregistrer les réglages" pour appliquer vos préférences.

Cookies de fonctionnement (obligatoire)Ces cookies sont nécessaires et garantissent le bon fonctionnement ainsi que l'optimisation de notre site internet.

Cookies analytiquesCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation de notre site internet afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies sociauxNotre site internet peut utiliser des cookies liés aux réseaux sociaux pour vous montrer du contenu tiers comme YouTube et Facebook. Ces cookies permettent d’interagir depuis notre site internet et de partager les contenus du site, lorsque vous cliquez sur les modules "Partager" de Facebook, par exemple. En désactivant ces cookies, vous ne pourrez plus partager les articles de notre site sur les réseaux sociaux.

Cookies de ciblage publicitaireCes cookies peuvent permettre à notre site internet de vous présenter des publicités plus pertinentes et adaptées à vos centres d’intérêt en fonction de votre navigation sur le web. En désactivant ces cookies, des publicités sans lien avec vos centres d’intérêt supposés vous seront proposées sur notre site.

AutresNotre site internet peut utiliser des cookies tiers provenant d'autres services qui ne sont pas de type analytique, social ou publicitaire.