Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy
yellow button

Édito Juillet 2022 / Unis pour l’intérêt général

© Assemblée nationale

Madame, Monsieur,

Vous m’avez fait l’honneur de me réélire député de la 3ème circonscription du Finistère le 19 juin dernier et je tiens ici à vous en remercier chaleureusement. Je tiens également à saluer l’ensemble des candidats qui ont participé à cette campagne, au climat très républicain. Je tiens enfin à remercier les maires et leurs équipes municipales pour leur implication dans l’excellente tenue de ce scrutin.

Comme vous le savez, les résultats nationaux de cette élection sont inédits puisque la majorité sortante n’a obtenu qu’une majorité relative à l’issue des deux tours de scrutin.

Outre les enseignements politiques qu’il convient de tirer de ce résultat, cette situation exceptionnelle nous invite désormais à travailler différemment à l’Assemblée nationale.

Il va falloir, pour les cinq ans à venir, que nous construisions, texte par texte, des majorités d’idée pour permettre leur adoption et en ayant toujours le souci de rassembler le plus de parlementaires. L’intérêt général doit primer. De telles pratiques sont communes chez nos voisins européens. Il n’y a pas de raison que notre pays ne se mette pas également à adopter une culture du compromis. Cela n’est pas pour me déplaire, bien au contraire.

Dès le début de cette 16ème législature, l’Assemblée a ainsi commencé ses travaux avec l’examen du projet de loi comportant des mesures d’urgences pour la protection du pouvoir d’achat. C’est un texte qui doit, dans un contexte de crise économique mondiale liée notamment à la guerre en Ukraine, permettre à nos concitoyens de regagner du pouvoir d’achat. Dans ce contexte, les questions sociales sont une priorité majeure.

C’est d’ailleurs pourquoi, après avoir siégé à la Commission de la Défense durant 5 ans, j’ai choisi de siéger à la Commission des Affaires sociales afin de suivre des dossiers sensibles qui sont au cœur de vos préoccupations les plus quotidiennes : réforme des retraites, questions de l’emploi, réforme du chômage, crise de l’hôpital public, déserts médicaux et accès aux soins, meilleure inclusion des personnes en situation de handicap, AAH, médico-social, relation migration-emploi …

Et, comme durant le précédent mandat, je continuerai bien évidemment à être attentif aux dossiers de notre territoire : l’agriculture, la défense, la transition énergétique, le maritime notamment.

Comme lors des cinq années précédentes, je continuerai à vous tenir informer, par cette newsletter mensuelle, des travaux de notre assemblée et de mon action à Paris et sur le terrain.

C’est unis que nous ferons avancer notre pays. Je crois plus que jamais, alors que notre pays paraît si divisé par des antagonismes majeurs, à la main tendue, à l’esprit de conciliation et à l’impérieuse nécessité de nous unir sur l’essentiel mais sans jamais renier nos convictions républicaines.

 

– 18 juillet 2022 –

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Voir toutes les newsletters