yellow button

SPOT JA : Ils font l’agriculture de demain

SPOTENTIEL : incubateur de jeunes talents agricoles

J’ai été heureux de recevoir à l’Assemblée nationale les membre de l’association SPOT 29 JEUNES AGRICULTEURS, qui s’appelle désormais SPOTENTIEL.

Ce 29 février, en pleine semaine de Salon de l’agriculteur, nous accueillions en effet avec ma collègue Graziella Melchior, député de la 4ème circonscription du Finistère, de jeunes exploitants agricoles du Finistère, accompagnés par SPOT, incubateur de jeunes talents agricoles.

 

Unique en France

Unique en France, cette formation à la communication se déroule sur deux ans avec une quinzaine de stagiaires de toutes les structures. Son objet est de « former de jeunes agriculteurs et agricultrices pour constituer une pépinière de futurs responsables agricoles et ruraux« .

Lancée il y a 30 ans, l’association est aujourd’hui présidée par Loïc Conan (Les maraîchers d’Armor). S’agissant de la promotion de cette année, la formation a été animée par Bruno Roche, Sophie Marçot et Gwen L’Hostis. Le responsable pédagogique était Hervé Le Prince.

 

La récente étude de l’Insee rappelait d’ailleurs que les exploitants agricoles sont de plus en plus diplômés : « En 2020, 55% d’entre eux ont au moins le baccalauréat et 27% un diplôme de l’enseignement supérieur », contre respectivement 38% et 17% en 2010, à titre de comparaison.

 

Chaque année, à destination de ceux qui font l’agriculture de demain, dix journées de formation sont ainsi mises en place sous la forme de séminaires dans les différentes structures adhérentes (Even, Sica, Evel’up, Savéol, Porelia, Sodiaal, Eureden, Les maraîchers d’Armor et l’Iréo de Lesneven).

Communication positive

L’enjeu de la formation est de prendre le problème à l’envers, pour « ne pas être contraint à la communication de crise ».

Guillaume Bigot, un des agriculteurs reçus et membre de la promotion de « spoteurs », rappelle ceci : : « Il faut faire de la communication positive, parce que lorsqu’on lutte, c’est déjà trop tard, les mauvais a priori sont déjà passés. »

 

« Agriculteurs de Bretagne » : positiver l’agriculture

Enseignement agricole : Avec l’Iréo de Lesneven, acteur de la transition

– 29 février 2024 –

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Aller au contenu principal