Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy
yellow button

Chômage : baisse record

Le chômage a baissé de 12,6% en 2021 et atteint son plus bas niveau depuis 2012

Le nombre de chômeurs (catégorie A, sans activité) a enregistré en France (hors Mayotte) une nette baisse de 5,9 % au quatrième trimestre 2021 par rapport au trimestre précédent, soit 208 500 inscrits en moins, selon les chiffres publiés ce mercredi 26 janvier 2022 par Pôle emploi.

Sur un an, la baisse est de 12,6 %, soit 479 600 chômeurs en moins. Cette diminution record fait plus que compenser la hausse spectaculaire de 7,5 % de 2020 due au Covid. Le nombre de chômeurs atteint fin 2021 son plus bas niveau depuis le troisième trimestre 2012.

 

Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi au 4e trimestre 2021

 

Le fruit de plusieurs années de politique en faveur de l’emploi

C’est bien sûr le fruit de plusieurs années de politique en faveur de l’emploi, avec :

 

Entre 2020 et 2021, la situation s’est complètement retournée

Après avoir bondi en 2020, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A (sans activité dans le mois) et B (ayant travaillé jusqu’à 78 heures durant le mois) a diminué de 540.000 à partir de mai en France « entière », selon Jean Bassères, directeur général de Pôle emploi.

 

Le marché du travail, très dynamique

Le marché du travail se montre très dynamique : En décembre 2021, le nombre d’offres d’emploi déposées auprès de Pôle emploi a été supérieur de 28,5% par rapport à la fin 2019. La progression du nombre d’annonces a dépassé les 20% dans les secteurs de la fabrication des denrées alimentaires, l’hébergement et la restauration, le médicosocial ainsi que la construction.

S’agissant du nombre d’offres d’emploi déposées auprès de Pôle emploi, pour la Bretagne, le rebond est de  33,1%.

 

Baisse du chômage de longue durée

Sur la France entière, le nombre des demandeurs d’emploi de longue durée n’ayant aucune activité sur les douze derniers mois a diminué de 229 000 depuis mai 2021.

Le parcours de « remobilisation » des demandeurs d’emploi de très longue durée, qui est testé depuis l’an dernier, va être généralisé à l’ensemble des agences du territoire à partir d’avril 2022. Ce parcours se compose d’un diagnostic individuel mais aussi, si besoin d’un accompagnement spécifique aux problèmes de santé, voire « psychosocial » par un conseiller en insertion.

 

Contrat d’engagement jeunes : ratio de 30 demandeurs d’emploi par conseiller

De nouveaux plans ont été déployés par Pôle emploi en direction des jeunes ou des publics éloignés de l’emploi. En ce qui concerne les moins de 30 ans, avec le nouveau contrat engagement jeune,  Pôle emploi va s’appuyer sur 1 600 conseillers « dédiés ». Ils suivront chacun 30 jeunes. C’est une taille de portefeuille inédite pour l’opérateur (100 000 jeunes pour objectif en 2022).

 

Sur le même sujet :

A Brest avec l’Apec pour l’emploi des jeunes diplômés

Brest, à l’Afpa avec la Promo 16.18

#1Jeune1Mentor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Voir toutes les newsletters