Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy
yellow button

Avec la Fédération Nationale des Victimes de Féminicides

Avec Patricia Le Fell, coordonnatrice pour le Finistère, de la Fédération Nationale des Victimes de Féminicides (FNVF).

Féminicides survenus à Mérignac et à Hayange

Suite aux féminicides survenus à Mérignac et à Hayange, le Gouvernement vient de prendre de nouvelles mesures pour renforcer la protection des victimes et le suivi des auteurs de violences conjugales.

Les rapports soulignent le besoin de renforcement et de montée en puissance des dispositifs de protection des victimes et de suivi des auteurs de violences conjugales, mis en place au cours des dernières années, et relèvent des dysfonctionnements au niveau local à la fois dans le partage d’informations et la coordination des acteurs sur le terrain.

Rapport de la mission conjointe d’inspection et de fonctionnement sur les faits survenus à Mérignac.

 

La Fédération Nationale des Victimes de Féminicide, une association toute récente

C’est dans ce contexte que j’ai reçu ce 18 juin 2021 à ma permanence parlementaire Madame Patricia Le Fell, coordonnatrice pour le Finistère, de la Fédération Nationale des Victimes de Féminicides (FNVF).

Ayant pour objectif l’amélioration des droits des familles de victimes de féminicides en France, cette association est toute récente, puisqu’elle est née début octobre dernier. Ayant son siège à Rennes, la FNVF regroupe des familles de féminicides ou proches des victimes.

Plaquette de présentation de la FNVF (Juin 2021)

 

Quels sont les objectifs de l’association ?

  • Améliorer les droits des familles victimes de féminicides en France ;
  • Accompagner, soutenir les victimes lors de leur procès ;
  • Créer un réseau d’aide sur chaque département Français ;
  • Organiser et mettre en place des antennes locales relayant les activités de la FNVF ;
  • Créer un fond d’investissement pour les familles de victimes ;
  • Contribuer à la lutte des violences faites aux femmes ;
  • Sensibiliser, former les magistrats et forces de l’ordre au mécanisme de l’emprise et du féminicide ;
  • Organiser des conférences en entreprise sur le thème des violences intra familiales ;
  • Accompagner les enfants de féminicides dans leur futur.

 

Améliorer la législation sur les violences faites aux femmes

Se voulant force de propositions pour contribuer à améliorer la législation sur les violences faites aux femmes en France, cette association participe déjà à différents groupes de travail au sein des ministères.

Le but de la FNVF est d’apporter une aide concrète aux familles de victimes de féminicides et de venir – en cela – compléter les actions déjà proposées par les associations en place. L’une des propositions phares de de la FNVF est notamment la création de centres d’aide & d’accueil aux victimes dans chaque département (guichet unique).

 

Voir aussi :

Conjoint victime de violences et paiement des loyers

Point de situation avec la Gendarmerie du Finistère

Lutte contre les violences faites aux femmes

Coronavirus : Période de confinement et violences intrafamiliales

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Voir toutes les newsletters