Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy Created with Lunacy
yellow button

BTP : Rencontre avec la nouvelle présidente Carole Labbé

Avec Carole Labbé, présidente de la fédération du BTP du Finistère

Ce lundi 29 novembre 2021, j’ai tenu à rencontre Madame Carole Labbé, nouvelle présidente de la fédération du BTP, élue le 9 juillet dernier. Elle dirige avec son conjoint l’entreprise « Les Constructions Labbé » à la Forêt-Fouesnant, entreprise de 30 salariés spécialisée dans la fabrique et la pose des unités de charpente métallique, ainsi que du bardage et de la couverture métallique.

Carole Labbén nouvelle présidente de la FFB29
Carole Labbé rappelle notamment les « grosses tensions sur l’emploi, alors que 10 300 projets de recrutement non pourvus sont enregistrés en Bretagne ».

Chiffres clés

Selon les derniers chiffres, la FFB du Finistère est composée de 504 adhérents, pour 7 300 salariés (sur les 15 075 salariés du bâtiment dans le Finistère), soit à peu près la moitié des salariés.

 

La FFB défend l’économie réelle

La FFB défend la place des entreprises de proximité, familiales et patrimoniale, soucieuses du capital humain.

 

La FFB 29 se dit satisfaite du soutien à l’apprentissage

Le renouvellement des générations étant crucial pour la FFB, elle s’est dite satisfaite des mesures mises en place par le gouvernement pour booster l’apprentissage (aide aux employeurs qui recrutent en apprentissage). Grâce à ce soutien (prolongé jusqu’au 30 juin 2022),  la cohorte d’apprentis en Bretagne dans le secteur du bâtiment est passée de 2 800 apprentis en 2020, à 3 300 apprentis en 2021. Ces chiffres sont à mettre en perspective avec les 3 000 jeunes qui sont nécessaires pour assurer un renouvellement réussi des générations, selon les estimations de la FFB. Je suis heureux d’avoir par ailleurs pu mettre en relation Madame Christine Morisson, proviseure du lycée Dupuy-de-Lôme, et la FFB, pour qui elle est intervenue.

 

Filière bâtiment : quels sont les enjeux ?

Rdv entre le député Didier Le Gac et la FFB29
Échanges au siège de la FFB 29 à Guipavas, avec la présidente Carole Labbé et Jean-Robert Charlet, secrétaire général, sur l’actualité et les perspectives de la filière « bâtiment » dans le Finistère.

 

« Activité » versus « rentabilité » : les entreprises du BTP attentives à leurs marges

L’échange avec la présidente Carole Labbé et le secrétaire général Jean-Robert Charlet a porté sur la rentabilité des entreprises. Derrière une activité qui retrouve son niveau d’avant crise covid, des signaux haussiers augurent une fragilité du point de vue de la trésorerie.

 

Le BTP se porte bien

L’activité des entreprises du BTP profite d’un « trend positif« . Grâce au plan de relance, au prolongement du « Pinel breton« , à l’investissement public local et la commande publique, aux renforcement des crédits de MaPrimeRéno’, la prolongation jusqu’à fin 2023 du prêt à taux zéro (PTZ) en faveur de la primo-accession, l’activité du secteur du bâtiment a augmenté de 4% dans le Finistère entre 2019 et 2020.

 

Rentabilité des entreprises : attention vigilance

La FFB du Finistère a cependant souhaité m’alerter sur une série de facteurs inflationnistes entrant dans l’équation des entreprises du bâtiment :

  • L’augmentation des salaires (+3,2 points minimum) convenue à l’issue des négociations régionales ;
  • L’approvisionnement des matériaux, et la hausse du cout des matières premières ;
  • La hausse du prix de l’énergie ;
  • L’application de la RE 2020 ;
  • Les difficultés de recrutement (amplifiées par la captation des salariés par le secteur de l’intérim).
    La FFB rappelle que la réforme de l’assurance chômage va dans le bon sens mais s’inquiète des nouvelles formes de « permittence » qui s’opèrent dans le cadre des missions d’intérim et qui créent une concurrence déloyale sur le marché de l’emploi.

 

Ces facteurs impactent la trésorerie des entreprises, et la FFB 29 indique que c’est dans le Finistère que la « profitabilité » des entreprises du bâtiment est la moins élevée, de quoi rester vigilant.

 

Emploi de la main-d’œuvre étrangère

Je remercie Jean-Robert Charlet pour l’accueil qu’il a réservé à Yann Guillo, stagiaire que j’ai missionné sur l’accès au travail des migrants (Situation des migrants vis-à-vis de l’accès à l’emploi en France et l’éventuelle création d’un statut dédié).

 

Le logement, enjeu phare des mois à venir

L’échange avec Carole Labbé et Jean-Robert Charlet a également porté sur la pression foncière. De ce point de vue, le recyclage des friches est salué par la FFB 29. L’échange a aussi porté sur l’état réel de l’artification des sols en Bretagne.

 

De nouvelles façons de construire sont à imaginer ensemble pour habiter la France demain.

 

 

Coût de la construction

J’étais également présent le 30 novembre 2021 à Landerneau, pour l’échange organisé par la FFB du Finistère sur le coût de la construction.

 

Voir aussi :

Soutien aux entreprises du BTP dans le 3ème projet de loi de finances rectificative pour 2020 (PLFR3)

Bâtiment et Travaux publics : Relais le 23 juillet 2019 au Premier ministre des sujets de préoccupation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

S'inscrire à la newsletter

Voir toutes les newsletters