yellow button

Services à la personne : Échanges avec la Fédésap

Vivre à domicile

J’ai reçu ce vendredi 13 mai 2022 à ma permanence parlementaire à Saint-Renan Madame Viviane Castel, Déléguée Départementale Finistère de la Fédésap.

L’entretien a porté sur les propositions que porte la fédésap pour soutenir le souhait des personnes de vivre à domicile (bien vieillir chez soi, soutenir le pouvoir d’achat des familles, faire des services à la personne le moteur et le visage de la France de demain).

 

Autonomie, handicap, petite enfance, services à la personne

Pour mémoire, la Fédésap a été créée en 2007 par des chefs d’entreprise et adhérente de la CPME. Elle est l’interlocutrice privilégiée des pouvoirs publics et collectivités locales pour la co-construction des politiques de l’autonomie, du handicap, de la petite enfance et de tous les services à la personne dont les Français ont besoin à leur domicile.

La Fédésap regroupe, sur le plan national, 3 300 chefs d’entreprise, qui emploient plus de 110 000 salariés, intervenant chaque jour auprès de 650 000 personnes vulnérables et familles.

La région Bretagne compte 175 adhérents de la fédésap, et 43 chefs d’entreprise dans le Finistère, dans les métiers du grand âge (à 80%), la garde d’enfants, les services d’amélioration de la vie quotidienne aux particuliers et les services aux professionnels.

 

L’enjeu du « virage domiciliaire »

Bien conscient des difficultés de recrutement dans le secteur et de l’enjeu que représente le « virage domiciliaire » dans le contexte démographique que l’on sait, c’est un acteur que j’ai l’habitude de rencontrer, comme le 18 octobre 2021 (Échanges avec les aides à domicile du secteur privé lucratif), et le 30 avril 2021 (Propositions pour revaloriser le secteur de l’aide à domicile).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

Inscrivez-vous à notre newsletter